La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Gwenaëlle Aubry

Ouvrages chroniqués

La Folie Elisa
de Gwenaëlle Aubry
2018
Qu’elle sculpte, danse, chante ou joue, chacune des héroïnes de La Folie Elisa a rencontré son point de ravage avant d’en faire un point d’incandescence. Elle traduit les silences qui parlent à l’intérieur des corps de celles qui veulent vivre à bout de souffle, Gwenaëlle Aubry. Des âmes-sœurs qui veulent être tout et rien à la fois, qui inventent leur destin, détestent la quotidienneté, provoquent les signes, ont soif d’intensité sauvage. Elles sont quatre à qui Elisa a ouvert les portes de sa maison noyée dans les arbres et baptisée « La Folie ». Quatre qu’elle va héberger et qui, à tour de rôle, vont lui raconter leur histoire. Quatre qui ont dit non, qui ont un jour refusé de s’en laisser plus longtemps conter, quatre...
Richard Blin
septembre 2018
Le Matricule des Anges n°196
Perséphone 2014
de Gwenaëlle Aubry
2016
De vérités abruptes en instants fondateurs, c’est le point d’ajustement de l’écriture et de la géométrie amoureuse que traque Gwenaëlle Aubry. Fascinant. On entre dans le mythe comme on entre dans le risque. En s’envoûtant soi-même. « Pour entrer dans le mythe, je suis passée par la bouche, le sexe, la tête d’un homme. [Perséphone] il la connaissait bien, il m’a offert son portrait. » Ce détail – pour qui a de la mémoire – nous renvoie au tout premier livre de Gwenaëlle Aubry, Le Diable détacheur (1999, réed. Mercure de France, 2012), et à l’histoire de la passion qu’il raconte, celle d’une jeune fille de 18 ans pour un homme de 43 ans qu’elle aima à cœur ouvert, à corps offert et auprès de qui elle connut l’Enfer et le Ciel. Un sacre et...
Richard Blin
janvier 2016
Le Matricule des Anges n°169
Lazare mon amour
de Gwenaëlle Aubry
2016
De vérités abruptes en instants fondateurs, c’est le point d’ajustement de l’écriture et de la géométrie amoureuse que traque Gwenaëlle Aubry. Fascinant. On entre dans le mythe comme on entre dans le risque. En s’envoûtant soi-même. « Pour entrer dans le mythe, je suis passée par la bouche, le sexe, la tête d’un homme. [Perséphone] il la connaissait bien, il m’a offert son portrait. » Ce détail – pour qui a de la mémoire – nous renvoie au tout premier livre de Gwenaëlle Aubry, Le Diable détacheur (1999, réed. Mercure de France, 2012), et à l’histoire de la passion qu’il raconte, celle d’une jeune fille de 18 ans pour un homme de 43 ans qu’elle aima à cœur ouvert, à corps offert et auprès de qui elle connut l’Enfer et le Ciel. Un sacre et...
Richard Blin
janvier 2016
Le Matricule des Anges n°169
Personne
de Gwenaëlle Aubry
2009
Dans un abécédaire romancé, Gwenaëlle Aubry rassemble les éclats de son père et lui cisèle un masque. Tendu, poignant, beau. Pour avancer dans l’existence, se construire, doit-on régler ses pas dans ceux de son père ? Même s’il est mélancolique ou plus prosaïquement maniaco-dépressif ? Régler ses écrits sur ceux de son père, du moins les arc-bouter aux siens, Gwenaëlle Aubry y est parvenue. Si bien que ce livre peut être considéré comme écrit à deux mains. Le paternel, issu d’une famille de notables bretons, a suivi des études de droit pour devenir un brillant avocat, donner des cours, avoir une vie sociale, une famille. L’alcool aidant, il s’est marginalisé au point de rompre avec son milieu, de ne plus...
Dominique Aussenac
septembre 2009
Le Matricule des Anges n°106