La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Ilse Aichinger

A propos

Là-bas, où le ciel est bleu Empreint d’une poésie unique, l’univers de l’Autrichienne Ilse Aichinger est bouleversant. La parution de son seul roman, « Un plus grand espoir », dans une nouvelle traduction, rend hommage à celle qui dans une fiction en partie nourrie par son histoire personnelle, initia la tâche de dire les horreurs du nazisme. Quand les enfants posent des questions à leurs parents, il arrive un moment où ceux-ci ne savent plus répondre et se fâchent parce qu’ils découvrent tout à coup quelque chose de terriblement faux et d’usurpé en eux. Dans son unique roman publié en 1948 et traduit en France pour la première fois en 1953 sous le titre quelque peu inexact Le Grand Espoir (Gallimard), Ilse Aichinger, née à Vienne en 1921 et figure célèbre, avec Heinrich Böll, Paul Celan et Ingeborg Bachmann, du Groupe 47, offre une profondeur insondable à ce privilège propre aux enfants : parler au nom de ce qui traverse...
juin 2007
Le Matricule des Anges n°84