La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Jean-Marc Aubert

A propos

Courir sans jambes L’un des tout premiers textes de Jean-Marc Aubert, aujourd’hui réédité, retrace l’odyssée sportive et philosophique d’un cul-de-jatte tatillon. Cette fable burlesque et dérangeante inaugure une œuvre qui porte un regard étonné sur la condition humaine. Rencontre avec un auteur paradoxal, amateur de chiffres et de lettres. Mell Fellops porte un nom étrange. Mell Fellops est cul-de-jatte. Mell Fellops vit dans une petite bourgade désagréable du littoral sud de l’Angleterre. La vie simplette de Mell Fellops est réglée comme du papier à musique. Rien n’est plus banal que la vie de Mell Fellops, si ce n’est peut-être une tendance boulimique à l’inventaire de ses lectures forcées (« Soleil au zénith, 165 pages, 5 heures 16 minutes ; Le Géranium et sa culture, 70 pages, 2 heures 10 minutes »). Si ce n’est sa résolution de participer, contre toute attente, au marathon organisé par le club sportif de la ville....
février 2005
Le Matricule des Anges n°60

Ouvrage chroniqué

Tambours blancs
de Jean-Marc Aubert
Il est des romans de caractère. Ceux qu’écrit Jean-Marc Aubert sont marqués par la générosité. On les lit avec une forte sympathie, à la fois pour les personnages et pour ce qu’on imagine de leur auteur. Ici, ce sont trois naufragés de la vie, un père et son fils, rescapés du charivage de leur bateau où périrent la femme et la fille, et un voisin surnommé Marc Aurèle qui décident de tenter une vie de totale autonomie. Prenez un gros camion militaire, un 4X4 Dodge, équipez-le scrupuleusement de toutes choses nécessaires et mettez le cap plein sud jusqu’au cœur du continent africain....
Thierry Guichard
septembre 2000
Le Matricule des Anges n°32