La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Jean-Pierre Andrevon

Ouvrages chroniqués

Incendie d’août
de Jean-Pierre Andrevon
1993
Il y a Marianne, il y a Muriel, il y a le cauchemar qui grignote la réalité, le passé qui étrangle le présent, il y a cette chaleur permanente, étouffante sortie des flammes infernales des souvenirs croisés avec un mois d’août moite, il y a des scènes qui se répètent à l’infini sans être jamais tout à fait identiques, il y a l’écriture souple d’Andrevon au service d’un nouveau polar psychologique. Mais malgré tout cela, on reste sur notre faim avec un livre un peu futile et bâclé. L’Incertain, 223 pages, 98 FF
janvier 1993
Le Matricule des Anges n°3
Le Dernier Dimanche de monsieur le chancelier Hitler
de Jean-Pierre Andrevon
1995
New York, 1949. Vendredi 12 avril : Hitler qui a trouvé refuge aux Etats-Unis après avoir échappé aux Soviétiques participe à un talk-show sur C.B.S. Samedi 13 avril : Goering, accompagné de sa nouvelle girl friend, Marylin Monroe, vient dîner chez les Hitler pour regarder avec eux l’émission enregistrée la veille. L’émission est interrompue par l’annonce de l’attaque de Pearl Harbour par les… Soviétiques. Dimanche 14 avril : Hitler sort, comme chaque jour, faire le tour du bloc. Il « pense » : la guerre qui commence lui fait croire qu’il peut encore jouer un rôle historique. Il se sent...
novembre 1995
Le Matricule des Anges n°14
Blanche est la couleur des rêves
de Jean-Pierre Andrevon
1997
Parfois, la première ligne d’un roman est à elle seule un condensé de ce qui va suivre. Première phrase manifeste destinée à clairement situer l’auteur et son écrit, à provoquer d’entrée une rupture même si cela peut aussi être l’illustration d’un bon marketing littéraire. « Je me suis réveillé en déchargeant ». Telle est la première phrase de Blanche est la couleur des rêves de Jean-Pierre Andrevon. D’autres souffreteux se sont longtemps couchés de bonne heure, le héros d’Andrevon se réveille lui le slip poisseux. Ce narrateur habite un fort Alamo des alpages. Vaguement journaliste et...
Christophe Dabitch
janvier 1998
Le Matricule des Anges n°22