La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Roberto Alajmo

Ouvrages chroniqués

Les Fous de Palerme
de Roberto Alajmo
2008
Dans un recueil d’histoires brèves à l’humour délicat, Roberto Alajmo brosse une série de portraits de foldingues empreints d’une bienveillante humanité. Les fous ont sur les individus sensés l’insigne avantage de ne pas tricher : ils se moquent comme de leur première camisole de leur image, des règles de la bienséance ou des critères de la normalité. C’est peut-être pour cela qu’ils exercent une telle fascination sur ceux qui préservent les apparences en ne se livrant qu’en cachette à leurs excentricités. Roberto Alajmo, écrivain et journaliste né en 1959 et palermitain depuis presque toujours, propose une collection ou plutôt un répertoire de fous, pour citer le titre original : Nuovo repertorio dei pazzi della città di Palermo. "...
Jean Laurenti
janvier 2009
Le Matricule des Anges n°99
Fils de personne
de Roberto Alajmo
2007
Quelques clichés tenaces collent à l’image de la Sicile. L’île serait totalement gangrenée par la mafia et la corruption. On tuerait en pleine rue pour un mot de trop. Roberto Alajmo reprend à son compte, mais au second degré, quelques-unes de ces idées reçues dans cette farce policière. L’intrigue débute par un constat amer : « La belle époque de la famille Ciraulo est finie ». Tancredi, 20 ans, le fiston, attend tristement son destin « assis sur l’abattant des W.C. » Il vient de tuer son père. Tout ça à cause d’une rayure sur la voiture flambant neuve du pater familias. L’ensemble du...
Franck Mannoni
juillet 2007
Le Matricule des Anges n°85