La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Taleb Alrefai

Ouvrage chroniqué

Ici même
de Taleb Alrefai
2016
Taleb Alrefai arrive à notre rendez-vous au salon du livre d’Abou Dhabi. Il est grand, âgé d’une cinquantaine d’années, le visage émacié, le corps élancé presque noueux. Je pense à la description des hommes dans les Villes de sel d’Abdul Rahman Mounif, à l’arrivée des caravanes dans l’oasis et aux corps asséchés des Bédouins, qui gonflent ensuite au fil du roman, jusqu’à devenir aussi ronds que des barils de pétrole quand son ère fut venue. L’écrivain koweitien Taleb Alrefai a conservé la physionomie d’un Bédouin, en chemise et pantalon. - Vous connaissez la danse samâri de la bouchiya ?...
janvier 2016
Le Matricule des Anges n°169