La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Theodor W. Adorno

Ouvrage chroniqué

Minima moralia
de Theodor W. Adorno
2003
Exilé aux États-Unis, le philosophe Adorno dressait le diagnostic, noir et paradoxal, d’une société individualiste où toute individualité véritable agonise. L’école de Francfort, si elle connut son heure de gloire dans les années 60-70 (le succès de Marcuse, l’influence de la sociologie de la culture de masse sur Debord par exemple), ne semble survivre aujourd’hui que dans la figure d’Habermas, tentant de concevoir une nouvelle forme de communication qui revivifie la démocratie. D’Adorno (1903-1969), on se contente souvent de citer l’anathème sur toute poésie « après Auschwitz » et l’on passe à côté d’une œuvre essentielle mais souvent complexe. Il faut donc saluer cette réédition des Minima Moralia et s’y plonger : l’admiration envers une...
Thierry Cecille
février 2004
Le Matricule des Anges n°50