La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Yann Apperry

Ouvrages chroniqués

Les Hommes sans aveu
de Yann Apperry
Dans le dictionnaire Larousse, les hommes sans aveu sont des hommes sans foi ni loi. Les personnages de Yann Apperry tentent de survivre à la guerre mais ils « sombrent vers le haut » en cherchant à reconvoquer la beauté et l’amour après l’horreur et la désolation. Comment survivre à un tel désastre intime et social ? La sauvegarde passe par les mots. Par la parole, ces Hommes sans aveu reconvoquent la Genèse d’un futur à inventer. Trois personnages féminins forment une trinité magnifique : Antonija, la femme de chair affamée, Juana, porteuse des mots du monde qui déchante et Mirsada qui...
Laurence Cazaux
août 2001
Le Matricule des Anges n°35
Diabolus in musica
de Yann Apperry
2000
Moe Insanguine doit son étrange prénom à la dernière parole de songrand-père. « Moe » comme « morte » ou comme le nom suspendu d’une ville d’exil. Car alors que naissait son fils, que mourait son épouse en couches, le père de Moe ne songeait qu’à extirper à son propre père à l’agonie l’aveu du sort fait à sa maîtresse mystérieusement disparue. Ainsi Moe naît à l’ombre de la mort, sous le sceau du manque et de la violence. Enfant au prénom tronqué, il court la campagne pendant que son père s’imbibe soigneusement d’alcool. Moe s’élève seul, frôle la mort, hait l’humanité et cultive la...
Karine Motch
septembre 2000
Le Matricule des Anges n°32