Le Matricule des Anges, magazine littéraire

   Le mensuel de la littérature contemporaine
acheter le Matriculeabonnementoffrir un abonnementanciens numeros

Les articles       

Plein Chant N?71-72 (Marcelle Delpastre)
de
Prenom auteur Nom Auteur
Editeur
18.29 €


Article paru dans le N° 034
avril - mai 2001

par Dominique Aussenac

*

    Plein Chant N?71-72 (Marcelle Delpastre)

Arcboutée au volant d'un vieux tracteur, béret engoncé jusqu'aux oreilles, ainsi apparaît Marcelle Delpastre sur la couverture de la revue Plein Chant. Image d'un autre temps, d'un autre monde, celui de la paysannerie limousine à jamais engloutie et dont elle occupera une grande partie de sa vie à collecter la mémoire. Mais son travail d'écriture ne peut être réduit à l'ethnographie, c'est celui d'un écrivain à part entière, auteur de pièces de théâtre, de nouvelles, de contes, de chroniques et surtout de poèmes. Une écriture ample, intense qui chantera la terre, le monde, mais aussi les petites misères du quotidien d'une femme écrivain-paysan. D'une femme? N'a-t-elle pas toujours travaillé comme un homme, labouré, semé? N'a-t-elle pas choisi d'écrire au masculin? "Mais le poète? Mais l'artiste quel qu'il soit, à laquelle des deux espèces appartient-il? Que s'il n'est pas "à la fois" le corps et le sang, ne lui manque-t-il pas la moitié de lui-même? Quant au féminin, entaché de tant d'opprobre séculaire, restrictif à tout point de vue, je ne pouvais non plus m'en satisfaire.
quot; Si elle s'impose un genre, elle demeurera plurielle au niveau des langues, écrivant en français et en limousin, cette magnifique langue occitane. Née en 1925, dans un hameau limousin de quatre fermes, Marcelle Delpastre passe de la communale au collège de Brive. Après un bac philo-lettres, elle s'oriente vers les Arts décoratifs à Limoges, puis retourne définitivement à la terre. En 1948, Delpastre s'essaye à l'écriture théâtrale, puis aux nouvelles dont certaines seront publiées par Rougerie. À partir de 1963, elle collaborera à différentes revues ethnographiques dont Lemouzi. C'est en 1964, qu'elle écrira La Lenga que tant me platz, premier recueil en limousin. Son luxuriant chemin d'écriture sera ponctué par la publication de Nathanaël sous le figuier, Paraulas per questa terra (5 volumes), des Saumes pagans, Psaumes païens, (Lo Chamin de Sent Jaume 1987, 1997, 1999). Cinq ans avant sa mort en 1998, elle connut le succès avec la

PLEIN CHANT N° 71-72
275 pages, 120 FF.
Abt : 4 N° 200 FF
(Bassac 16120
Châteauneuf-sur-Charente)

 Plein Chant N?71-72 (Marcelle Delpastre) de Prenom auteur Nom Auteur

 

 

 

 

pub

 

© Le Matricule des Anges et ses rédacteurs

Dominique Aussenac

accueil l Le Matricule l courrier l forum l l articles l auteurs l vidéos