Le Matricule des Anges, magazine littéraire

   Le mensuel de la littérature contemporaine
acheter le Matriculeabonnementoffrir un abonnementanciens numeros

Les articles       

Pomp
de
Maja Lundgren
Actes Sud
20.00 €


Article paru dans le N° 040
Septembre-octobre 2002

par Jacques Goulet

*

    Pomp

Se représenter Pompéi, nous donner à voir la vie quotidienne de ses habitants, tel est le projet que s'est fixé une Suédoise qui avait étudié le latin et l'histoire de la Rome antique. Par la connaissance livresque, par ses dérives dans Pompéi, par son imagination, elle s'est trouvée fraternellement proche de la vie de ceux qui, comme les habitants de Saint-Pierre en Martinique, sont morts en un instant... La vie pétrifiée, longtemps enfouie, un jour ressurgie avec éclat, voilà la force qui porte le roman, chronique imaginaire d'une société stratifiée dans laquelle perce un christianisme qui doit critiquer les coutumes et les usages païens, combattre l'emprise d'une sexualité débridée facilitée par l'oisiveté qu'induisait la présence des esclaves ainsi que par l'hygiène que permettaient les bains. Cette hyperactivité sexuelle se traduisait par la multiplicité des lupanars et par l'omniprésence des prostituées.
Quelques citations nous rappellent la belle concision du latin, en revanche la traduction suédois/français -peut-être le style de l'auteur est-il en cause, avec des anachronismes conscients mais intempestifs- ne semble pas toujours à la hauteur du sujet ni des modèles antiques, même si on retrouve bien vivante la verdeur de ce monde qui acceptait mieux que le nôtre les contingences du corps, l'urine étant, pour prendre l'exemple le plus parlant, la matière première des foulons, les blanchisseurs de l'époque... Avec les boeufs qui tiraient les charrois, le lion qui s'échappait parfois de sa cage, les animaux étaient très présents, à une place plus autonome que celle qu'ils occupent de nos jours.
Cette lecture offre certes un agréable dépaysement, on peut donc saluer l'auteur qui ose un tel sujet et qui échappe au schéma narratif des "romans historiques", mais la part de déception liée à l'écriture ne saurait être tue.

Pompéi
Maja Lundgren
Traduit du suédois par Marc
de Gouvenain et Lena Grumbach
Actes Sud
278 pages, 20 e

 Pomp de Maja Lundgren

 

 

 

 

pub

 

© Le Matricule des Anges et ses rédacteurs

Jacques Goulet

accueil l Le Matricule l courrier l forum l l articles l auteurs l vidéos