Le Matricule des Anges, magazine littéraire

   Le mensuel de la littérature contemporaine
acheter le Matriculeabonnementoffrir un abonnementanciens numeros

Les articles       

En vie
de
Eugène Savitzkaya
Minuit (Éditions de)
8.99 €


Article paru dans le N° 012
juin-août 1995

par Emmanuel Laugier

*

    En vie

En Vie, le nouveau livre d'Eugène Savitzkaya, poète et romancier belge d'une quarantaine d'années, est trompeur. L'écrivain liégeois ne cherche pas en effet, dans ce huitième roman, à séduire son lecteur par quelques ornements ou quelques mystères, mais au contraire le soumet à un large balayage de ce qui se fait dans une maison et dans ses alentours. De la façon de ramasser la poussière à l'odeur du choux, de la cave aux miettes qui jonchent le sol. La maison est un espace commun, oui, connu, des personnes y vivent, et Savitzkaya nous en parle sur 124 pages. Rien d'extraordinaire, donc, sinon une traversée des gestes de la vie domestique, sinon une plongée littérale dans une pratique de l'écriture littéralement concrète, physique, au plus proche des choses et des êtres : "Rien d'extraordinaire ne se produira.
L'extraordinaire n'aura pas lieu, précise Savitzkaya. Ou alors il a déjà cours, progressif comme un épanouissement ou un étiolement et fondu dans la vie courante comme une feuille dans le feuillage". Écrire au ras des événements qui font le remue-ménage d'une maison, c'est ainsi progressivement entrer dans leur existence, quotidienne et répétitive, être avec eux dans le passage de sa propre vie : alors, coupant un choux en quatre "c'est l'idée de mon cerveau que je découpe en lanières, plein d'un ciel engorgé d'azur". Alors s'accorder à ces gestes, comme balayer par exemple, ce n'est rien que ramasser des cheveux, des moutons de poussière, des touffes de petites choses laissées sur notre passage, ongles, morceaux de peau, bouts de laine, d'épluchure, etc., mais c'est surtout "reculer le point de décomposition de la chair et de la grâce", faire face à une "monstruosité (qui) prend forme dans la pénombre, (...) dans la suie et le salpêtre". En vie est un livre de la base (du sel, de l'eau, un peu de farine), un livre de la mesure qui articule à partir des petites affaires de chacun le sentiment "irrévocable" qu'il y a à être sur terre. Oui, ce "Il faudra viv

En Vie
Eugène Savitzkaya

Minuit
124 pages, 59 FF

 En vie de Eugène Savitzkaya

 

 

 

 

pub

 

© Le Matricule des Anges et ses rédacteurs

Emmanuel Laugier

accueil l Le Matricule l courrier l forum l l articles l auteurs l vidéos