Le Matricule des Anges, magazine littéraire

   Le mensuel de la littérature contemporaine
acheter le Matriculeabonnementoffrir un abonnementanciens numeros

Les articles       

Une sale rumeur
de
Anne Fine
Olivier (L')
16.77 €


Article paru dans le N° 026
mai-juillet 1999

par A.R.

*

   Une sale rumeur

Chaleureuses, gentiment chamailleuses, les quatre soeurs du dernier roman d'Anne Fine ont quelque chose des filles du docteur March. Elles vivent unies comme les doigts de la main et leurs journées s'étirent lentement, dans l'odeur d'encaustique, en de longues et quotidiennes conversations téléphoniques. Quand Liddy, la cadette, annonce son intention de se marier, une rumeur parvient jusqu'à ses soeurs : leur futur beau-frère est soupçonné de pédophilie. La famille se défausse lâchement de la situation sur Bridie, la narratrice, qui est assistante sociale.
Si le roman flirte avec l'actualité, il ne s'agit pas de dénoncer ici la fureur du bruit qui court et fracasse sur son passage l'existence de sa victime. Pour Anne Fine, la rumeur n'est qu'un prétexte, peut-être un peu forcé : en imposant un choix aux soeurs -parler ou se taire- elle doit être le révélateur des dissonances familiales. A travers le regard de Bridie, elle passe au scanner le quatuor, éviscère leurs relations, inventorie les années d'hypocrisies, les renoncements et les non-dits auxquels il leur a fallu se cramponner pour conserver l'illusion de former une famille.
Les personnages d'Anne Fine -souvent sans nuance : stéréotypes de femme au foyer ou de femme d'affaires- chatouillent de vilaines plaies et s'interrogent : comment se défendre de la haine, comment briser le cercle du mensonge sans se perdre soi-même. Doux-amer et grinçant, insidieusement pessimiste, Une sale rumeur a le goût de certains bonbons anglais, légèrement acidulés et fortement poivrés. "So british?" Oui, et sans véritable surprise. Quelque part entre arsenic et vieilles dentelles.

Une sale rumeur
Anne Fine

Traduit de l'anglais
par Dominique Kugler
L'Olivier
268 pages, 110 FF

Une sale rumeur de Anne Fine

 

 

 

 

pub

 

© Le Matricule des Anges et ses rédacteurs

A.R.

accueil l Le Matricule l courrier l forum l l articles l auteurs l vidéos