Le Matricule des Anges, magazine littéraire

   Le mensuel de la littérature contemporaine
acheter le Matriculeabonnementoffrir un abonnementanciens numeros

Les articles       

Le Grand dérèglement : Le roman libertin du XVIIIe siècle
de
Patrick Wald Lasowski
Gallimard
16.50 €


Article paru dans le N° 094
Juin 2008

par R.B.

*

   Le Grand dérèglement : Le roman libertin du XVIIIe siècle

Rage souveraine ébranlant toute mesure et toute harmonie, refusant toute croyance à la transparence et érigeant le corps en " puissance d'ici-bas ", le libertinage est un style, un rythme, un magnifique retour de flamme de la liberté humaine contre l'idée de Dieu. Née avec la Régence consécutive à la mort de Louis XIV (1715), l'onde libertine va répandre au coeur du siècle des Lumières, sa culture de plaisir et d'ironie. S'affranchissant des lois les plus sacrées, et refusant de s'assujettir aux règles prescrites, le libertin sait l'art de transformer les interdits en instruments de plaisir. Ne pensant qu'à la " chute " de sa victime, il développe une stratégie du semblant où la tactique, les effets de leurre et la maîtrise de soi sont mis au service d'un art de la chair, qui rend au corps vulnérable et obscène, sa dignité d'" enchanteur pourrissant " et de héros. Dans ce mouvement fiévreux de débauche où toutes les valeurs du Grand Siècle s'effondrent, chacun joue sa partie, du roué qui éblouit, se joue de l'innocence comme du secret, au petit-maître galant, " poupée mondaine, papillon inconstant ", qui accumule les conquêtes, et qui répand les valeurs du futile et du petit (petites passions, petits soupers, épigrammes...).
Littérature, philosophie, le libertinage envahit tout. " Le chiasme, le parallélisme, le solécisme, sont autant de postures érotiques pratiquées sur le sopha ", tandis que le roman libertin, véritable " bouche d'enfer " ébranle convenances et conventions, illustre les débordements du plaisir et les réalités libertines de quelques-unes de nos plus voluptueuses déraisons de vivre. Une manière de vivre à corps perdu, d'en jouer et d'en jouir dont Patrick Wald Lasowski nous dévoile les dessous et les abîmes, en un ouvrage qui a - pour reprendre une image baudelairienne - " le charme inattendu d'un bijou rose et noir ".

Le Grand DérÈglement de Patrick Wald Lasowski Gallimard, 176 pages, 16,50 e

Le Grand dérèglement : Le roman libertin du XVIIIe siècle de Patrick Wald Lasowski

 

 

 

 

pub

 

© Le Matricule des Anges et ses rédacteurs

R.B.

accueil l Le Matricule l courrier l forum l l articles l auteurs l vidéos