La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Al Manar

A propos

En lumineuse résonance Tournées vers la Méditerranée et le Maghreb, les éditions Al Manar mêlent l’art à la poésie et au texte court. Dans la retenue ou le lyrisme, chaque livre tente d’abolir les frontières entre les pays, les cultures, les sensibilités. C’est d’abord par leur facture que les livres d’Al Manar se distinguent : beau papier, typographie impeccable, ces livres-là portent leur élégance avec fierté. Œuvre d’un couple d’esthètes, la maison d’édition est née de la rencontre de l’art, d’une terre et de la poésie. La terre, d’abord, fut celle du Maroc. Elle a laissé des traces dans le grand appartement de Neuilly où nous reçoivent Christine et Alain Gorius, les fondateurs de la maison d’édition. Le Maroc, Alain Gorius y est envoyé en coopération en 1977 : « j’ai découvert un autre monde qui m’a bien plu. Je ne parlais pas...
février 2006
Le Matricule des Anges n°70

Ouvrages chroniqués

Le Faux-Fils
de Mohand Paul Jean-Louis
2019
Ce n’est pas la première fois que l’auteur, un « métis parisien-kabyle », comme il se désigne lui-même, aborde le thème de l’enfance maltraitée – la sienne, en grande partie. Il l’avait évoquée dans Les Pseudonymes, roman autoédité (Ressouvenances) en 2017. Il y revient avec un roman sombre, étrange, percutant. Le héros de l’histoire, Jean-Pierre, un gamin d’à peine 7 ans, est persuadé d’être un « Français pure souche »,« d’une Parisienne venue d’Auvergne et d’un petit Tourangeau râblé ». Son malheur vient d’abord de là : de ce mensonge familial, dans lequel il grandit, auquel...
Catherine Simon
novembre 2019
Le Matricule des Anges n°208
Le Livre de la frontière Illustration(s) de Rachid Koraïchi
de Jaume Pont
2006
Des vers d’amour, de guerre et de vigueur, en une anthologie aux origines mystérieuses, pour revivifier la tradition poétique des premiers troubadours. Un trésor de Jaume Pont, enfin traduit en français. Entre deux êtres ou deux cultures, entre soi et le monde, entre Dieu et l’homme, la frontière est ténue, parfois, mais le plus souvent présente, elle s’impose et traverse, (dé)limite et cloisonne les espaces réservés, inatteignables. Bordure et paroi, espace ambigu, la frontière est à la fois une barrière et le lieu par où elle s’efface. Selon la façon dont on la considère tout comme la peau de notre corps elle est écran autant qu’interface. En Espagne, la frontière entre la culture d’Al Andalus, période de l’occupation de la péninsule par les Arabes (711-1492), et la veine poétique...
Lucie Clair
janvier 2007
Le Matricule des Anges n°79
Petit musée portatif Illustration(s) de Abdellatif Sadouk
de Abdellatif Laâbi
À « celui qui décidément ne prend pas racine », au poète en exil permanent qu’est Abdellatif Laâbi, Françoise Ascal a demandé de livrer les objets qui composent son espace intérieur. La demande est belle, émouvante ; elle répond au don permanent qu’est l’oeuvre du Marocain. Elle donnera naissance, surtout, à un livre magnifique rehaussé des dessins d’Abdallah Sadouk. Laâbi y a répondu en choisissant des objets souvent modestes, détenteurs d’une mémoire familiale, d’une douleur parfois, d’une humilité toujours. Le choix fait, Abdallah Sadouk est venu chez le poète dessiner entre autres,...
Thierry Guichard
juin 2002
Le Matricule des Anges n°39

Auteurs