La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Albiana

Ouvrages chroniqués

Aleph zéro
de Jérôme Ferrari
Dans un récit éclaté, Jérôme Ferrari met en parallèle émois, métaphysique et mathématiques quantiques. Une équation envoûtante au résultat caustique. Comment les nouvelles théories scientifiques, celles sur les particules élémentaires notamment peuvent-elles dire le vivant, les émotions, tous les aspects aléatoires de l’être humain, alors qu’elles remettent en cause la plupart de nos connaissances ? Michel Houellebecq dans son deuxième roman avait bien tenté d’une manière assez brouillonne, assez peu convaincante d’écrire sur le sujet. C’est au tour de Jérôme Ferrari, agrégé de philosophie d’un établissement scolaire de Corse du Sud de s’y essayer. Il confronte les théories à des tranches de vies désabusées légèrement délétères dans...
Dominique Aussenac
novembre 2002
Le Matricule des Anges n°41
Saint Jean à Patmos
de Marc Biancarelli
L’écrivain corse Marcu Biancarelli publie un deuxième recueil de nouvelles dont la lucidité et la gravité révèlent avec force l’horreur et les misères de l’homme. Pourquoi l’homme est-il maudit ? Du fait de son humanité même, par tout ce qu’elle trimballe d’à-peu-près, de désirs inassouvis, de velléités, de trahison, de cruauté et d’inadaptation. Voilà ce que nous assènent, péremptoires, les sept nouvelles bilingues de Marcu Biancarelli. Trois d’entre elles évoquent l’horreur de la guerre et le problème de la responsabilité ; deux, l’enfermement, la torture ; une, le suicide de Stefan Zweig, alors qu’une autre à l’humour noir des plus sarcastiques semble exécuter un magistral bras d’honneur aux coutumes et traditions ancestrales. Éponyme, la...
Dominique Aussenac
décembre 2001
Le Matricule des Anges n°37