La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Au signe de la Licorne

Ouvrages chroniqués

Chroniques de flammes et de fumées
de Alexandre Vialatte
Alexandre Vialatte nous étonne toujours. Le premier traducteur français du Procès de Kafka, l’auteur d’innombrables chroniques merveilleusement ironiques, fumait, contre l’avis de sa femme. Il poussa le vice jusqu’à collaborer à une revue de la Seita. Aujourd’hui, un petit éditeur a la belle idée de reprendre quatre textes donnés à Flammes et fumées. Cette édition n’est pas parfaite, et les textes ne sont pas capitaux, mais le ton de Vialatte est là, et cela suffit. À quelques évidences bien senties, et bien tournées, Vialatte mêle des incongruités. Cela peut donner, par exemple, ceci à...
Jacques Goulet
mars 2002
Le Matricule des Anges n°38
Luc Etienne, ingénieur du langage
de Nicolas Galaud , Pascal Sigoda
Moins populaire que Perec ou Roubaud, Luc Etienne (1908-1984) peut être compté parmi les membres les plus inventifs de l’Oulipo. Dans un dossier nourri de ses nombreuses trouvailles, Nicolas Galaud et Pascal Sigoda ont retracé le parcours de ce spécialiste des jeux de mots. Le pluriel s’impose car de la contrepèterie -orfèvre en la matière, Etienne a tenu « L’Album de la comtesse » pour le compte du Canard enchaîné-, à la charade à tiroirs, il fut un « Grand magicien » du verbe, pour reprendre la formule qu’il adressait à son ami René Daumal. Auteur de L’Art du contrepet (1957), il...
Éric Dussert
septembre 1998
Le Matricule des Anges n°24

Auteurs