La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Avant-Scène

Ouvrages chroniqués

Angels in America (suivi de) Millénaire approche
de Tony Kushner
Publication de Le Millénaire approche (mis en scène par Brigitte Jaques), première partie d’Angels in America de Tony Kushner, prix Pulitzer 1993. Angels in America est une pièce qui ne ressemble à rien. Et Tony Kushner un auteur qui n’a peur de rien. Ni de se montrer intelligent, ni de paraître vulgaire, ou idiot. Il y a tout et aussi n’importe quoi dans Angels in America. De Shakespeare aux Marx Brothers, de Brecht à All that Jazz, des Mormons aux mords-moi-le-nœud, du Ciel à la merde… » annonce le traducteur Gérard Wajcman. Voilà une pièce, très controversée en France, qui vous poursuit comme un cauchemar tellement elle est porteuse de destruction. Le lecteur oscille entre l’attraction et le rejet. Alors de quoi s’agit-il ? De...
Laurence Cazaux
décembre 1994
Le Matricule des Anges n°10
L' Avant-scène théâtre 965 Fin des monstres, Boucherie de nuit, Mado de Wenzel
de Collectif
Vieile dame de l’édition théâtrale, L’Avant-Scène multiplie les publications et se donne les moyens de lancer de nouveaux auteurs. L’antre de l’Avant Scène se situe au 6, rue Gît-le-Cœur à Paris. On pénètre d’abord par la librairie souvent visitée car le fonds d’auteurs de la maison avec plus de 800 ouvrages de théâtre et 400 de cinéma (dont beaucoup épuisés) est très important. Juste à côté, ce sont les bureaux où se fabriquent les numéros des six mois à venir… L’espace est exigu, toutes les pièces communiquent entre elles, ce qui donne à l’ensemble une impression d’effervescence un peu folle. Ils sont quatre salariés « à-tout-faire », deux commerciaux et deux rédacteurs. L’avant-scène est née en 1949 de l’arrêt de...
Laurence Cazaux
octobre 1993
Le Matricule des Anges n°5
L' Avant-scène théâtre 965 Fin des monstres, Boucherie de nuit, Mado de Wenzel
de Collectif
L’Avant-Scène fête son millième numéro. Pour l’occasion la revue a passé commande à 26 auteurs « maison », de Jean-Paul Alègre à Anca Visdei. Les lecteurs, avec la publication de huit textes, ont également participé à l’événement. Le seul lien entre tous ces écrits, c’est la citation du mot mille, comme une façon de souhaiter bon anniversaire. Les auteurs se sont plus ou moins bien tirés de cet exercice imposé. Certains textes sonnent creux et manquent d’intérêt. Dommage, car il y avait là matière à réjouissance. L’Avant-Scène est en effet la seule publication régulière consacrée au...
Laurence Cazaux
mars 1997
Le Matricule des Anges n°19
L' Avant-scène théâtre 965 Fin des monstres, Boucherie de nuit, Mado de Wenzel
de Collectif
Outre la réédition par Actes Sud de Loin d’Hagondange qui valut à Wenzel d’être traduit dans vingt langues, L’Avant-Scène ressort pour sa part deux textes très courts particulièrement poignants, Mado et Boucherie de nuit (écrits en 1985) et publie également La Fin des monstres (créée en 1994). Cette dernière relate l’histoire d’un petit cirque de l’Est, le cirque Passeïev, dont la destinée s’inscrit dans le nom. Le récit se fait en trois temps plus un prologue : l’aube, le zénith et le crépuscule. L’aube débouche sur le tragique, deux accidents, la mort et la paralysie… L’écriture...
Laurence Cazaux
septembre 1995
Le Matricule des Anges n°13
Gang (L’Avant-scène théâtre N°972)
de Philippe Minyana
A presque 50 ans, Philippe Minyana est l’un des dramaturges français les plus connus. Recontre avec un invent de formes théâtrales. Nous avons volé quelques heures de travail à Philippe Minyana, dans sa retraite de la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon où il peaufinait l’écriture de La Maison des morts. Ambiance feutrée dans une bibliothèque dédiée au théâtre, où l’on aimerait bien s’installer plusieurs jours. Philippe Minyana, d’une grande pudeur, préfère écarter les questions personnelles pour ne parler que de l’écriture et de la scène auxquelles il se voue passionnément. Vous êtes venu au théâtre tardivement, quel est votre parcours ? Ce parcours est banal. Des études de lettres à Besançon. L’écriture,...
Laurence Cazaux
février 1996
Le Matricule des Anges n°15
Trois semaines après le paradis
de Israël Horovitz
2001
Ce monologue bilingue (anglais et français) est plus un témoignage qu’un écrit de théâtre. L’écriture, simple et sobre, y est comme un acte de survie. L’écrivain tente d’échapper à une « dépression de fin du monde », suite aux événements du 11 septembre 2001. Ce texte est à part dans l’œuvre, immense, d’Horovitz (plus de soixante pièces traduites dans une trentaine de langues et jouées dans le monde entier). Le dramaturge habite juste à côté du World Trade Center. Il est en train de boire un café et de profiter des « dernières secondes de Paradis », lorsqu’il entend le premier avion...
Laurence Cazaux
novembre 2002
Le Matricule des Anges n°41

Auteurs