La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

éditions Soupirail

A propos

Vue panoramique Fondé par une lectrice militante, Le Soupirail a étendu d’emblée son champ d’action aux régions d’Europe centrale et du Moyen-Orient. Depuis cinq ans, Emmanuelle Moysan dirige les éditions Le Soupirail avec un souci constant de l’azimut : d’horizon large, le catalogue qu’elle a composé propose une variété d’écrits qui semble d’ores et déjà assez remarquable. Ses livres sont de France, d’Europe centrale ou du Moyen-Orient et sont choisis avec une exigence qui se manifeste fort et net. La qualité stylistique et l’originalité du texte, en somme leur teneur en littérature, sont des indicateurs sur lesquels jamais Le Soupirail ne rogne. De Pierre Le Coz à l’étonnante Zdravka Evtimova en passant par Mahmoud Chokrollahi,...
juillet 2019
Le Matricule des Anges n°205

Ouvrages chroniqués

D’un bleu impossible
de Evtimova Zdravka
2019
Zdravka Evtimova annonce la couleur : ce sera des « contes & nouvelles insolites », et D’un bleu impossible encore. La couleur n’est pas seule question soulevée par ce recueil formidable. Il y est notamment beaucoup question d’alimentation, et de toutes sortes, voire de subsistances rares comme dans le texte inaugural, « Le sang de taupe », texte à tout point de vue délectable mais passablement inquiétant. D’une marche discrète et sans falbala, cette nouvelle nous introduit au cœur d’un univers aussi architecturé et plaisant que celui des grands imaginatifs issus d’Europe centrale au...
Éric Dussert
juin 2019
Le Matricule des Anges n°204
Destination
de Franck Magloire
2017
Franck Magloire, dressant le constat subjectif et implacable de notre sombre présent, esquisse le portrait d’une France « aux traits défaits ». Je m’étais juré de ne jamais parler en mon nom, de ne pas à mon tour faire l’offense de mon égocentrisme (…). J’ai hérité du silence de mon père, de la langue incertaine de mon grand-père, de ces hommes qui n’ont pas assez de phrases pour convoquer leurs sentiments. En général, j’observe une réserve, souhaite ne rien ajouter aux bruits du monde, mais il me semble que les temps actuels convoquent leur cohorte d’orages, qu’il plane sur nos enfances comme une ombre urgente ». Il y a quelques années, en effet, Franck Magloire s’était réservé la place du témoin, du scribe plutôt, de...
Thierry Cecille
novembre 2017
Le Matricule des Anges n°188