La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Anthony Dufraisse

Message Envoyer un message

Articles

Le Peuple de mon père

de Yaël Pachet
De père en fille Sous la plume de sa fille Yaël, Pierre Pachet reprend vie et avec lui, l’histoire familiale. Pour panser un peu le manque. Tout en bas de la page 19, quatre petits mots de rien du tout mais qui disent absolument tout : « Il était mon passage. » C’est peut-être la phrase la plus importante, la plus révélatrice de ce livre dans lequel Yaël Pachet raconte son père, Pierre Pachet, disparu en 2016. Quoi de plus beau en effet, quoi de plus fort que cette idée d’une figure paternelle perçue et vécue comme celle d’un être permettant la traversée de l’existence ? Pierre Pachet, est-il besoin de le rappeler, aura été un passeur toute sa vie en tant que professeur, critique, penseur, ce qu’on appelle un intellectuel. Il...
novembre 2019
Le Matricule des Anges n°208

La Mer à l’envers

de Marie Darrieussecq

Mère courage

Au prisme de la vie d’une femme, Marie Darrieussecq aborde subtilement la question migratoire. Un beau roman du dépassement de soi. Extrêmement difficile, ce roman. Pas à lire mais à écrire. C’est Marie Darrieussecq elle-même qui le dit dans l’un des entretiens qu’elle a donnés depuis la sortie du livre. Cinq ans qu’elle le portait et qu’il lui échappait. La trame de fond était bien là – l’envie de parler des migrants d’une façon ou d’une autre – mais la forme faisait défaut, les personnages peinant à s’incarner....
octobre 2019
Le Matricule des Anges n°207

Avant que j’oublie

de Anne Pauly

Hors père

La mort d’un être cher ou comment faire l’inventaire d’une vie sur le mode tragicomique. Un très touchant premier roman d’Anne Pauly. Une histoire sur le deuil, les hôpitaux de banlieue, la revanche sociale et la mémoire des vaincus. Avec du Céline Dion dedans. J’espère qu’elle vous plaira. » Signé : Anne Pauly. La dédicace que l’auteure, 45 ans, nous a faite résume parfaitement la trame, de crêpe noir, et le ton, ironique pour dédramatiser, de ce premier roman. Un livre doux-amer qui nous a plu, et pas qu’un peu. Parce...
septembre 2019
Le Matricule des Anges n°206

Sur le pont des regrets

de Denis Tillinac

Sur le pont des regrets, de Denis Tillinac

Un polygraphe, ce Denis Tillinac : chroniqueur de la vie politique et sociale, essayiste aux larges vues, redoutable polémiste, romancier inspiré mais aussi, on le sait moins, poète. On garde encore en mémoire le titre de l’un de ses précédents recueils, c’était il y a une quinzaine d’années : La Pluie sur les carreaux dessine des fantômes. Dans ce nouvel opus, il pleut encore parfois et les...
novembre 2019
Le Matricule des Anges n°208

Croire aux fauves

de Nastassja Martin

Peau d’ours

Avec Croire aux fauves, Nastassja Martin devient par la force des choses anthropologue de sa propre individualité blessée. Ce qu’est devenue sa tête : « un ballon griffé de cicatrices rouges et enflées, de points de sutures. » Son face-à-face avec la bête l’a laissée défigurée. « Un corps-à-corps avec l’ours », dont elle a croisé la route, un jour d’août 2015, dans le Grand Nord. Une véritable « collision », dit encore Natassja Martin, pas 30 ans à l’époque des faits, à propos de cette rencontre improbable au fin...
novembre 2019
Le Matricule des Anges n°208