La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Emmanuelle Rodrigues

Message Envoyer un message

Articles

Quand la parole attend la nuit

de Patrick Autréaux
L'art d'aimer Patrick Autréaux se réinvente sous les traits d’un jeune étudiant en médecine ainsi qu’il le fut lui-même. Un magnifique roman sur l’amour. Né en 1968, Patrick Autréaux n’a pas toujours été écrivain. Dès l’enfance, il se découvre une passion pour la médecine à laquelle il s’est en premier destiné, et ce n’est que plus tardivement qu’il en viendra à se consacrer à la littérature. En 2006, il cessera d’exercer la psychiatrie d’urgence. Atteint d’un cancer dont il guérira, il entreprend alors d’en faire le récit dans un triptyque inspiré de son expérience. Publié en 2009, Dans la vallée des larmes rapporte de quelle façon l’épreuve de la maladie aura bouleversé en profondeur sa vie : « Il semblait pourtant que l’expérience de...
octobre 2019
Le Matricule des Anges n°207

Autobiographies de la faim

de Sylvie Durbec

Parole d’une dépossession

Poème en prose incantatoire, Autobiographies de la faim entend faire œuvre de son désœuvrement : Sylvie Durbec procède à une sorte de catharsis. En neuf séquences, Sylvie Durbec nous offre un récit au style tout à la fois laconique et baroque. Sur la scène de son théâtre intérieur, la narratrice entreprend un périple au cœur de ses souvenirs d’enfance ravivés par le deuil de ses parents disparus. Comment alors faire parler les images que la mémoire suscite sans cesse, quand il ne s’agit parfois que de quelques bribes sur le point de...
novembre 2019
Le Matricule des Anges n°208

Elle avait sur le sein des fleurs de mimosa

de Julien Bosc

La Demeure et le lieu

de Julien Bosc

Le mal d’écrire

Deux livres donnent à entendre la voix grave et profonde du poète Julien Bosc, décédé l’an dernier. Auteur d’une œuvre importante comportant récits, proses et poésies, Julien Bosc fut aussi le fondateur des éditions Le Phare du Cousseix, créées en 2013. Deux livres posthumes témoignent de son écriture hautement exigeante. De l’une à l’autre de ces publications, ce sont des accents au lyrisme noir. Accompagné d’une préface d’Édith de la Héronnière ainsi que d’une peinture de Cécile A....
septembre 2019
Le Matricule des Anges n°206

Mémorial

de Cécile Wajsbrot

Destruction

de Cécile Wajsbrot

Généalogie du mal

Deux magnifiques romans de Cécile Wajsbrot nous donnent à lire le passage du temps et des générations, glorifiant ainsi la littérature comme œuvre de résistance. Paru en 2005, Mémorial vient d’être réédité tandis que Destruction récemment paru constitue désormais le dernier des cinq livres par lequel Cécile Wajsbrot conclut tout un cycle consacré à l’art et la création. Dans chacun des deux livres, on y retrouve un style élégamment épuré mais aussi une semblable interrogation sur le temps : la nécessité du récit ainsi que le rôle fondamental de toute...
juillet 2019
Le Matricule des Anges n°205

Verger

de Cédric Le Penven

Un verger à soi

À la faveur d’une année à observer la nature, Cédric Le Penven confronte labeur poétique et travail de la terre, autant d’habileté que de patience. Né en 1980, Cédric Le Penven vit et enseigne dans le Sud-Ouest. Spécialiste de l’œuvre poétique de Thierry Metz, il a également reçu le prix Voronca pour Elle, le givre en 2004 et le prix Yvan Goll pour Nuit de peu en 2016. Le titre donné à cet ensemble, se réfère bien au verger constitué par celui qui s’exprime ici à la première personne, se met en scène, et relate ses souvenirs d’enfance à...
juin 2019
Le Matricule des Anges n°204