La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Le Matricule des Anges

  • La conduite et l’obstacle

    Lmda N°237 Un accident de la route et tout bascule. Yves Ravey distille le malaise et nous bouscule à bas bruit

    Taormine

    Une carcasse pillée dans L’Épave, un accident suspect dans Bambi Bar et Pas dupe, le véhicule Ford d’Enlèvement avec rançon, le « coupé sport rouge » de maître Montussaint dans Un notaire peu ordinaire  : il y a souvent une automobile dans les histoires d’Yves Ravey. Un personnage récurrent, comme l’annonce du fatum qui frappera le « je » qui parle dans ces romans à la première personne. Dans...
  • Un Homme dos à la mer

    Domaine étranger Éructations écrites Par un roman dru, expérimental et crépusculaire, le Taïwanais Wang Wen-hsing soliloque en réinventant sa langue. Après l’Ukraine, au tour de l’île de Taïwan d’être envahie ? Certains prétendent que le tigre et frère ennemi chinois s’en pourlèche déjà les babines. Wang Wen-hsing est né en 1939 à Fuzhou en Chine continentale. La guerre civile opposant communistes et nationalistes l’a forcé avec des milliers de compatriotes à se réfugier sur l’ancienne Formose. Ce déracinement, cette brisure, cette mutilation palpitent au cœur des nouvelles et romans de...
  • Le Couloir rouge

    Domaine français Good Evening, Vietnam Brice Matthieussent construit habilement un roman du temps, entre aventures et atmosphère. Un puissant équilibre. Le roman ayant ses modes, certains tours deviennent des raretés. Le Couloir rouge de Brice Matthieussent en est une, et c’est tant mieux. Par son usage des temps du passé, et à reprendre ce topos qui fit florès dans la littérature du XIXe siècle de langue anglaise : trois ou quatre hommes, au club, au pub ou dans le train. Ils fument, ont un certain âge, sont amis ou d’emblée intimes même s’ils ne se connaissent pas. Le narrateur à la...
Chronique
En grande surface
par Pierre Mondot

Resucée

Emma Becker. On dit le nom et les gens froncent, ne voient pas, ou proposent au hasard une joueuse de tennis, une série Netflix. Mais si : cette romancière qui de son gré s’engagea deux saisons dans un bordel berlinois. La précision faite, les visages s’illuminent. Bien sûr. Et brune, assez jolie, un regard de biche ? Oui. Son témoignage sur la prostitution s’intitulait La Maison et voilà qu’à la rentrée elle publie derechef un roman, L’Inconduite. Que peut-elle raconter, désormais retraitée ? Poursuit-elle son enquête sur les corps de métier périphériques ? Si l’on veut. Son job...
Le Matricule des Anges n°236
Claire Baglin

un auteur

Claire Baglin

Chronique
Traduction

Muriel Morelli *

Dissipatio H.G., de Guido Morselli. Quand Delphine Valentin des éditions Rivages m’a proposé de retraduire Dissipatio H.G., j’étais ravie, mais un peu impressionnée. Guido Morselli, en Italie, est un auteur culte, archétype de l’écrivain maudit ignoré de son vivant, mais qui s’obstine à bâtir une œuvre rigoureuse, un style reconnaissable entre tous. Juste après sa mort, Adelphi publiera ses huit romans. Parmi les plus beaux, Le Passé à venir, une uchronie sur la Grande Guerre, Rome sans Pape, un roman d’anticipation sur l’Église catholique et Dissipatio H.G., un récit apocalyptique et métaphysique, sa dernière œuvre, sans...
Le Matricule des Anges n°234
  • En salle

    Domaine étranger Fast-food et famille Deux récits alternés dans ce premier roman de Claire Baglin sur l’expérience du désenchantement. Le fast-food, c’est le 100 mètres de la restauration : en salle ou en cuisine, il faut que ça aille vite, très vite. Côté clients, on dévore, on engouffre, on bâfre et hop, plateau constellé de ketchup débarrassé, on s’éclipse, le ventre tout gonflé d’air. De l’autre côté du comptoir, aux postes de travail, ça carbure aussi, non-stop, à la chaîne ; surtout pas de temps morts, il faut tenir la cadence… Claire Baglin, 24 ans seulement, raconte...
  • Œuvres

    Poésie Pizarnik, les mots de l'extase Œuvres donne à découvrir une créatrice hantée par son désir d’exigence et son obsédante quête de vérité. Voici réunis en un seul volume les écrits poétiques Alejandra Pizarnik, née à Buenos Aires, en 1936. Issue d’une famille juive émigrée d’Europe de l’Est, elle s’empressera de la quitter pour séjourner au début des années 1960 à Paris, puis en 1968, à New York. De retour dans sa ville natale, elle y décédera en 1972. Elle aura conçu cependant sept recueils, publiés de son vivant, de 1956 à 1971, d’une incroyable modernité. De la parution de...
  • Jacques Stephen Alexis ou le voyage vers la lune de la belle humaine

    Histoire littéraire Pour l'amour total La réédition de la biographie de Jacques Stephen Alexis par Michel Séonnet répare une injustice en remettant en lumière un grand écrivain du XXe siècle, assassiné en 1961. C’est Armand Gatti qui fit découvrir le médecin, romancier et révolutionnaire Jacques Stephen Alexis à Michel Séonnet. Et lui commanda l’écriture de cette biographie parue en 1983 aux éditions Pierres hérétiques et devenue indisponible. Biographie singulière car Michel Séonnet la conduit en prenant la voix d’un griot haïtien, un « compose », pour conter le parcours de celui qui a fondé la littérature haïtienne moderne en l’illustrant et en...
  • Depuis mon corps chaud

    Théâtre Prendre soin Depuis mon corps chaud, de Gwendoline Soublin, ou quand les ailes poussent dans le dos de ceux qui partent. Depuis mon corps chaud est une commande du Théâtre national de Strasbourg. Pour son écriture, Gwendoline Soublin a passé plusieurs semaines à l’Institut de formation en soins infirmiers de Strasbourg. Ce texte résonne fortement aujourd’hui après plus de deux ans de pandémie et interroge le lien qui existe entre soignants et soignés. La pièce est construite en deux parties, avec les voix de « Celui qui part » et de « Celle qui...
Intemporels
par Didier Garcia

Pauvre prêcheur

Fervente catholique, l’Américaine Flannery O’Connor (1925-1964) dresse le portrait d’un mauvais prophète condamné aux ténèbres. On pense depuis toujours que pour croire il n’est pas nécessaire de comprendre : c’est le fameux « credo quia absurdum » (« Je le crois parce que c’est absurde »), fréquemment attribué à saint Augustin. Selon Hazel Motes, l’antihéros de ce roman, il faut croire en ce que l’on peut « voir, tenir en main ou vérifier avec ses dents », autrement dit se ranger derrière saint Thomas… Tel est le credo qui tient lieu de religion à ce prêcheur ambulant, fondateur par surcroît, mais presque pour son usage exclusif, de « l’Église Sans Christ ». Une Église dépourvue de tout pouvoir rédempteur, « où...
Le Matricule des Anges n°184