La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Le Matricule des Anges

  • Pastorale glaciaire

    Lmda N°228 Le premier roman de Jeremie Brugidou offre une fable écologique et archéologique où alternent couches de terres gelées, de temps et de voix.

    Ici, la Béringie

    Ici, la Béringie se déroule dans plusieurs époques et en un seul lieu : le détroit de Béring. Comme fils conducteurs, trois personnages. Il y a environ 15 000 ans, Selhézé, une autochtone assistant à la submersion progressive des terres qui faisaient la jonction entre Asie et Amérique jusqu’à la fin de la dernière glaciation. Vers 1946, Hushkins, un géologue américain fasciné par...
  • Rien à déclarer

    Domaine étranger Entrée dans la zone de turbulences Dix subtiles nouvelles de Richard Ford qui disent l’expérience fugace du trouble, entre perdition et salut. Tous les quinze, vingt ans, Richard Ford livre un ensemble de dix nouvelles : en 1987 Rock Springs, en 2002 Péchés innombrables et aujourd’hui Sorry for Your Trouble (2020), auquel L’Olivier a préféré Rien à déclarer, en reprise du titre de la nouvelle d’ouverture. Chacun de ces recueils a sa riche unité interne : de thèmes, d’échos, d’atmosphère, avec des personnages qui se présentent à nous avec entre eux un air de famille. Chaque ligne,...
  • Saint Phalle. Monter en enfance

    Domaine français Une traversée du miroir Niki de Saint Phalle a peint à la carabine, imposé ses Nanas à la rue. Amazone iconoclaste et révoltée, elle ne pouvait que séduire Gwenaëlle Aubry. Cela manque d’enfance, estimait Louis XIV, d’un plan de Marly, qu’il voulait être opposé à celui de Versailles. Ce manque d’enfance, on ne saurait le reprocher au Jardin des Tarots qu’a conçu et réalisé, en Toscane, et durant près de vingt ans – de 1979 à 1996 –, Niki de Saint Phalle à qui Gwenaëlle Aubry consacre son dernier livre. Un jardin qu’elle nous propose d’explorer pour ce qu’il est, un ailleurs dans un ici, un lieu où la distance...
Chronique
En grande surface
par Pierre Mondot

Coupez !

Une publicité, à la radio, qui promet une histoire « bouleversante ». Et le même jour un entrefilet dans la presse régionale, annonçant que l’auteure, « compagne de Claude Lelouch », tiendra ce jeudi une séance de dédicaces dans la librairie de la ville. On télécharge Trois, de Valérie Perrin. Vive la liseuse. Le contact avec le papier, l’odeur du livre, le plaisir d’annoter ou de corner les pages, foutaises. Concédons toutefois un défaut à l’engin : il laisse l’utilisateur dans l’ignorance de la longueur de l’œuvre. Certes, le temps de lecture restant s’affiche sur l’écran, mais le...
Le Matricule des Anges n°224
Olga Tokarczuk

un auteur

Olga Tokarczuk

Chronique
Traduction

Chloé Billon

Baba Yaga a pondu un œuf de Dubravka Ugrešić La complexité de l’écriture de Dubravka Ugrešić est liée à sa manière de concevoir son œuvre littéraire, à la croisée de plusieurs genres : autofiction, fiction, et réflexion socio-politique. Baba Yaga a pondu un œuf en est une claire illustration, puisqu’il est divisé en trois parties, correspondant presque exactement à cette subdivision, qui abordent chacune à leur manière un thème central : le vieillissement, particulièrement celui des femmes. Presque, parce que les frontières sont floues, les motifs se répondent, les personnages passent d’un récit à l’autre sans se soucier des genres...
Le Matricule des Anges n°222
  • Chant des plaines

    Domaine étranger Le fardeau des espérances Avec Chant des plaines, découvrons l’œuvre romanesque du photographe américain Wright Morris, aussi dure et dépouillée que ses clichés. En France, nous connaissions Wright Morris (1910-1998) avant tout pour ses photographies (surtout depuis la rétrospective que la Fondation Henri Cartier-Bresson a consacrée à son travail au cours de l’été 2019). Voici que nous découvrons à présent ses écrits. Chant des plaines s’ouvre au tout début du XXe siècle au Nebraska, l’état natal de l’auteur dont les vastes étendues arides innervent son œuvre photographique. La famille dont il est...
  • Duende

    Poésie L'œil écoute Jean de Breyne suit le chant impersonnel du poème, basse fréquence murmurée qui l’ouvre à tout ce qui, du temps, reste peut-être chantable. Poète discret (né en 1943), photographe, fondateur de la galerie-librairie l’Ollave à Lyon, puis éditeur d’essais d’artistes ainsi que d’un « Domaine croate/poésie » depuis 2012 avec Martina Kramer, Jean de Breyne mène de front toutes ces activités sans suffisance ni prétention. L’homme conduit sa barque lente depuis le Luberon où il vit depuis trente ans. Il sait la volonté nécessaire et cette invitation régulière que l’écrivain se donne,...
  • La Vie Pieds Nus

    Poches Vamos a la playa Un brillant court traité de la plage, servi par la voix proustienne de l’écrivain argentin Alan Pauls. Entre autobiographie, souvenirs et analyse culturelle, Alan Pauls passe en revue les multiples visages d’un espace clé de la vie moderne », nous indique la quatrième de couverture de La Vie pieds nus. « Entre  » ceci et cela, comme dit l’éditeur quand il se demande sur quelle table le libraire placera le livre. On peut, en effet, situer celui-ci au croisement de la littérature et des sciences humaines. Précisons qu’il est ponctué de photos...
  • L' Évangile selon Marie - Trilogie

    Théâtre Liturgie libératrice Une nouvelle Bible, écrite au féminin, appelle à la disparition des mâles. Un plaidoyer percutant signé Nicoleta Esinencu. Nicoleta Esinencu est une écrivaine moldave dont le moins qu’on puisse dire est qu’elle ne manque pas de souffle. Sa trilogie commence par L’Évangile selon Marie, se poursuit avec L’Apocalypse selon Lilith et se termine par une petite pièce beaucoup plus courte, L’Arche de Noréa. Cet ensemble réécrit tout simplement la Bible, « le livre que l’homme a écrit pour lui-même / (…) / un livre dans lequel la femme était son esclave / (…) un livre...
Intemporels
par Didier Garcia

Trois femmes

Le poète René Guy Cadou (1920-1951) a écrit un seul roman : La Maison d’été, pour célébrer l’amour et la vie rurale – en poésie. Lorsque ce roman s’ouvre, nous plongeons dans le Paris peu hospitalier de l’entre-deux-guerres, avec ses « flaques d’huile, lourdes comme des flaques d’âmes ». Gilles, à la fois narrateur, protagoniste et possible alter ego de l’auteur, y traîne sa pauvreté et sa difficulté à vivre. Quelques pages plus loin, le voici à la campagne, pour une escapade qui a les allures d’une délivrance. Une campagne dans laquelle il n’est pas interdit de deviner la Grande Brière, dont Cadou était originaire, à la fois généreuse et nourricière, pleine d’une poésie qui vous réconcilie immédiatement avec la...
Le Matricule des Anges n°208