La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Éditeur Bûcher le fonds

novembre 2005 | Le Matricule des Anges n°68 | par Philippe Savary

Marque prestigieuse de l’après-guerre, Buchet-Chastel est à la recherche de son lustre perdu. Depuis cinq ans, la nouvelle équipe travaille à relancer le catalogue. Rencontre avec Pascale Gautier, éditrice du domaine français, qui promeut curiosité et fidélité.

Les éditions Buchet-Chastel vécurent leurs Trente glorieuses de 1936 à 1968, avant de sombrer doucement dans l’oubli sitôt le départ d’Edmond Buchet. Si cet ancien avocat suisse reconverti dans les affaires était un mondain, le bonhomme avait du flair. En compagnie de Jean Chastel, il créa sa maison en reprenant les éditions Corrêa, fondées en 1929, et comprit vite que ce métier « extraordinaire » tenait « du proxénétisme et de l’apostolat ». Son journal intime, Les Auteurs de ma vie, révèle un esprit indépendant, et une belle ferveur envers ses écrivains, et non des moindres. Il publia Henry Miller, Lawrence Durrell, Bertolt Brecht, Eugène Ionesco, Boris Pasternak ou encore Pasolini. On lui doit des collections importantes, comme son anthologique « Pages immortelles » où Giono expliquait Virgile, André Gide Montaigne, Thomas Mann Shopenhauer… Il accueillit également « Les Chemins de la vie », dirigée par Maurice Nadeau, qui fit lire en 1950 le mythique Au-dessous du volcan de Malcom Lowry, et un an plus tard, L’Honneur de Pédonzigue du sous-préfet Roger Rabiniaux. Moins célèbre, mais tout aussi audacieux, le champ de la littérature française était cultivé avec un goût certain. Buchet édita Roger Vailland, les premiers romans de Roland Topor (Le Locataire chimérique) et Marcel Moreau (Quintes), Charles Plisnier (Goncourt 1937) et Maurice Sachs, Daniel-Rops et Marie Le Hardouin. Par l’entremise de Michèle Bernstein, s’il déclina Petit Manuel de savoir-vivre à l’usage des générations de Raoul Vaneigem, jugeant les solutions préconisées « par trop naïves », il accepta La Société du spectacle de Guy Debord. Ce qu’il raconte à la fin de ses mémoires. Après avoir refusé de changer de titre qui ne plaisait pas, l’entêté situ « m’avertit d’avance qu’il ne veut pas qu’on publie sa photo, qu’il ne se prêtera à aucune interview (…). La publicité promet d’être délicate ». Sans surprise, le premier tirage fut sans lendemain… et le fameux brûlot dans cette édition une rareté. Puis trente ans ont passé…
En avril 2000, la marque a été rachetée par Vera et Jan Michalski, propriétaires du groupe Libella (Phébus, Noir sur blanc, Maren Sell). À l’existant (littératures, essais, documents, livres sur la musique), le catalogue s’est élargi depuis aux revues (Les Cahiers dessinés et Le Journal des lointains, consacré au voyage), à la poésie étrangère, au polar… Buchet-Chastel doit manifestement sa renaissance réussie à sa collection de littérature française (couverture grise) confiée à Pascale Gautier.
Après un parcours sinueux dans les affres de l’éditorial (Fixot, Larousse, La Pléiade, Le Rocher), la jeune femme, également écrivain, connaît presque, à l’image du titre de son nouveau roman à paraître chez Joëlle Losfeld, un Fol accès de gaîté : une collection qui s’affirme, consacrée cette année par le prix du livre Inter à Joël Egloff.

Quelle a été la mission que Vera Michalski vous a confiée à votre arrivée ?
Retrouver une image...

Cet article est réservé aux abonnés.
Auteurs, critiques, interviews, dossiers thématiques: découvrez tous les contenus du Matricule des Anges.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

LMDA papier n°68
6.50 €
LMDA PDF n°68
4.00 €