La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Poésie Des yeux dans le dos

avril 2008 | Le Matricule des Anges n°92

Nierika : Chants de vision de la contre-montagne

Le peyotl est un tout petit cactus utilisé depuis des siècles lors de cérémonies religieuses, divinatoires ou thérapeutiques par les chamans du Mexique. Son ingestion provoque des visions. Artaud, Huxley, Michaux l’ont utilisé, écrivant ou dessinant sous son influence. De 1978 à 1992, Serge Pey effectua de nombreux voyages initiatiques. Les textes issus de ces expériences, épuisés aujourd’hui, viennent d’être réédités, enrichis de dessins originaux et d’une préface de l’ethnologue Jean Monod. La cinquantaine de poèmes « traduits du peyotl », très rythmés, évoque la plante, son esprit, paysages, rituels, traditions et cosmogonie huicholes, ainsi que détails comico-triviaux à l’esprit très Beat. « PEYOTL ECOUTE LA MORT NOIRE/ QUI COULE DE LA FLEUR NOIRE/ ZAPOTE NOIR/ DU COUTEAU NOIR ET DE L’ONGLE NOIR ». Expériences fondatrices de l’art poétique et chamanique de Serge Pey qui affirme : « Tout poète s’entraîne à posséder d’autres yeux. Etre »voyant« c’est crever les yeux de sa langue pour en faire des doubles… »

(Nierika, chants de vision de la Contre-Montagne de Serge Pey, Maison de la Poésie Rhöne-Alpes/Le Temps des Cerises, 180 pages, 15 )

Des yeux dans le dos
Le Matricule des Anges n°92 , avril 2008.
LMDA papier n°92
6.50 €
LMDA PDF n°92
4.00 €