La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Histoire littéraire Un pays de barbelés, de Vladimir Pozner

janvier 2021 | Le Matricule des Anges n°219 | par Éric Dussert

Un pays de barbelés - Dans les camps de réfugiés espagnols en France, 1939

Tandis que le Manuscrit Corbeau de Max Aub (Héros-Limite, 2019) retrouve son lustre dans une version renouvelée, les éditions Claire Paulhan proposent un complément documentaire à cette fiction élaborée par un corbeau observant la vie des hommes incarcérés dans un camp de réfugiés espagnols en France durant les années sombres… Signé Vladimir Pozner (1905-1992), ce nouveau volume, Un pays de barbelés, a été composé à partir des archives de ce spécialiste de la littérature russe né à Paris qui fut aussi romancier, scénariste et essayiste. D’abord poète à Moscou auprès de ses amis du groupe des frères Sérapion, il se tourna vers le journalisme littéraire dans les années 1920 et se dressa durant la décennie suivante contre la vague fasciste. C’est un épisode de cet engagement qu’illustrent ces pages lorsque, à partir d’avril 1939, il arpente le Sud-Ouest pour récupérer les intellectuels espagnols encagés par le Front populaire. Sa compassion s’exprime dans des carnets de notes et des lettres, qui, reproduits en quadrichromie, prennent une valeur historique implacable. Si Pozner donna en 1965 un roman sur la question, Espagne premier amour (Julliard), le drame des réfugiés espagnols trouva dès ses premiers constats le tragique d’une « fresque goyesque » qu’il fixa dans des cartes postales photographiques décrites de sa main : « Le sable. Sur le sable, quelques officiers de la garde mobile, correctement vêtus. À une certaine distance faite de sable, l’immense foule de soldats espagnols, de toutes les armes, presque chacun porteur d’une couverture ou enveloppé dans une couverture. Derrière eux, la Méditerranée. » Autour des textes inédits réunis, des articles complètent le panorama tracé, comme « L’action se déroule en France » publié en 1939 dans l’ultime livraison de la revue antimunichoise Les Volontaires. Pozner avait alors pris le pseudonyme d’André Carmaux, du nom des mines notoires pour la répression qu’y subirent les mineurs…

Éric Dussert

Un pays de barbelés
Vladimir Pozner
Édition établie par Alexis Buffet
Éditions Claire Paulhan, 286 pages, 33

Un pays de barbelés, de Vladimir Pozner Par Éric Dussert
Le Matricule des Anges n°219 , janvier 2021.
LMDA papier n°219
6.50 €
LMDA PDF n°219
4.00 €