La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Laurence Cazaux

Message Envoyer un message

Laurence Cazaux

Articles

Diane

de Fabrice Melquiot

Alice traverse le miroir

de Fabrice Melquiot

Melquiot backstage : entretiens

de Fabrice Melquiot
Le sens de la joie Trois ouvrages pour partir en voyage avec Fabrice Melquiot et réactiver « les forces désirantes ». Fabrice Melquiot est un auteur prolifique. Deux nouvelles pièces, une adulte et une jeunesse, sont consacrées à des figures féminines qui ont rêvé leur vie : Diane et Alice. Diane est librement inspirée de la vie de Diane Arbus, photographe américaine née en 1923 dans une riche famille juive new-yorkaise. Comme le raconte Allan, son mari : « C’est l’histoire d’une princesse qui descend dans la rue. » Il poursuit  : « Elle descend dans la rue et elle commence à regarder. Regarder les gens, les autres gens, ceux qui sont dans la rue. Ceux qui ne sont pas comme elle. C’est une princesse...
juin 2020
Le Matricule des Anges n°214

L' Histoire du théâtre dessinée

de André Degaine

André Degaine : le succès par la bande

Dégageant une somme de connaissances hallucinant, L’Histoire du théâtre dessinée est une merveille. André Degaine a écrit là un livre à son image, drôle et chaleureux. André Degaine avait fixé le rendez-vous sous le portrait de Georges Pompidou à Beaubourg. Le temps des salutations et le voilà guide d’une exposition, histoire de se mettre en bouche avant notre entretien ; il avoue lui-même qu’il est « baratineur », et surtout qu’il adore partager ce qui lui plaît. « J’ai toujours fait du théâtre pour rendre service, pour instruire les jeunes. A l’âge de...
avril 1993
Le Matricule des Anges n°4

André Marcon : la voix de Novarina

Sortie, en disque compact, de L’Inquiétude, le monologue de Valère Novarina joué par André Marcon. A écouter avant la parution, en juin du texte aux éditions P.O.L. Main divine, lève-toi de moi, arrache de moi ce plafond ! Que faire d’une vie avant la mort ? » La voix monte, monte vers d’inaccessibles cieux, s’enroulant en fin de souffle, comme une déferlante, résonnant encore, le verbe tu, fouillant de ses mots le ventre de l’auditeur. L’Inquiétude de Valère Novarina vous prend au foie, à l’organique, vous touche physiquement, porté, lancé, jeté par...
janvier 1993
Le Matricule des Anges n°3

Arloc ou le grand voyage

de Serge Kribus

Le Grand Retour de Boris S.

de Serge Kribus

Les contes d’Arloc, le pélerin

Arloc a la fraîcheur des fables. Mourant, Herschlick dévoile à son petit-fils, Arloc, l’histoire secrète des hommes, créés par le choc entre un tambour et le soleil et, grâce au pouvoir de ce conte, il lui donne pour mission de guérir les hommes qui, comme la terre, résonnent mal. Arloc part donc d’Ecclatambour pour se retrouver clandestinement en Belgique. Il découvre le monde...
janvier 1993
Le Matricule des Anges n°3

les dix coups de Théâtrales

Les éditions Théâtrales et l’association Théâtrales ne sont pas d’humeur casanière. Leur dixième anniversaire, très festif fut l’occasion de fêter la renaissance du texte théâtral. C’est en 1982, que Jean-Pierre Engelbach est chargé de créer la collection Théâtrales au sein d’EDILIG (les Editions de la ligne française de l’enseignement). Plus personne n’éditait de théâtre : « la raison évoquée était qu’il n’y avait pas d’auteur ! Mais les troupes amateurs regroupées au sein de la ligue française de l’enseignement étaient très demandeuses de textes contemporains d’où...
janvier 1993
Le Matricule des Anges n°3