La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Laurence Cazaux

Message Envoyer un message

Laurence Cazaux

Articles

Normalito - Suivi de Et puis on a sauté !

de Pauline Sales
Des super-normaux aux super-troués Deux pièces jeunesse de Pauline Sales qui fonctionnent en miroir comme deux voyages initiatiques. Normalito débute par une grosse colère de Lucas. La maîtresse a demandé aux élèves d’inventer leur super-héros, lui a choisi « Normalito, le super-héros qui rend tout le monde normaux ». La maîtresse lui répond qu’en plus d’avoir fait une faute d’orthographe, il ne doit pas avoir bien compris la consigne. Du coup Lucas se fâche et doit aller se calmer dans les toilettes. Pour lui en effet, les enfants normaux sont menacés de disparition, face à tous les précoces, les « dys », les enfants qui ont quitté leur pays, ont perdu un parent ou sont malmenés par la vie. Lui se sent « normal nul »...
octobre 2020
Le Matricule des Anges n°217

L' Hiver, chapitre I / Des fakirs, des momies et maman

de Louis-Charles Sirjacq

Les métamorphose de Léo Katz

Le monde ne convient pas à Léo Katz, ce personnage inventé par Louis-Charles-Sirjacq (Prix Ibsen 1994). Il fait porter aux autres le poids de cette insatisfaction. Il leur demande de changer le monde, de lui donner un sens. Et si les autres ne répondent pas à son attente, il est comme un môme, profondément déçu et les pousse à se suicider ou à disparaître. Léo Katz, en voulant modeler les...
décembre 1994
Le Matricule des Anges n°10

Catherine Anne : un instinct farouche

Elle écrit ses pièces, elle les met en scène, elle se retrouve parfois sur les planches, Catherine Anne vient de publier Agnès, récit d’un inceste. Sortie de scène. Dernière pièce écrite et mise en scène de Catherine Anne, Agnès est un récit très fort qui raconte l’ inceste entre une petite fille de 12 ans et son père. Catherine Anne commence à se faire connaître en 1987 avec la mise en scène d’Une Année sans été. Etiquetée « espoir du théâtre français » par la critique, elle alterne ses expériences de metteur en scène-écrivain (Combien de nuits...
décembre 1994
Le Matricule des Anges n°6

Angels in America (suivi de) Millénaire approche

de Tony Kushner

Un ange de l’Apocalypse

Publication de Le Millénaire approche (mis en scène par Brigitte Jaques), première partie d’Angels in America de Tony Kushner, prix Pulitzer 1993. Angels in America est une pièce qui ne ressemble à rien. Et Tony Kushner un auteur qui n’a peur de rien. Ni de se montrer intelligent, ni de paraître vulgaire, ou idiot. Il y a tout et aussi n’importe quoi dans Angels in America. De Shakespeare aux Marx Brothers, de Brecht à All that Jazz, des Mormons aux mords-moi-le-nœud, du Ciel à la merde… » annonce le traducteur Gérard Wajcman. Voilà une...
décembre 1994
Le Matricule des Anges n°10

Le Juge de l’ombre

de Abdellatif Laâbi

Les mots migrateurs d’Abdellatif Laâbi

Abdellatif Laâbi écrit pour le théâtre avec ses armes de poète. Ses mots simples portent un autre regard sur notre monde pù « la peur de vivre a remplacé la peur de mouri ». La poésie est tout ce qui reste à l’homme pour réclamer sa dignité ». Cette phrase, Abdellatif Laâbi la grave en exergue du premier numéro de Souffles, la revue de poésie qu’il a fondée au Maroc en 1966 et qui cherchait à s’affranchir du pouvoir et de la littérature. Après 22 numéros, en 1969, Abdellatif Laâbi est arrêté et emprisonné. A sa sortie de prison en 1980, l’écrivain est venu vivre...
décembre 1994
Le Matricule des Anges n°10