La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Yann Fastier

Message Envoyer un message

Yann Fastier

Articles

Le Dit du Mistral

de Olivier Mak-Bouchard
Trois, six, neuf Avec un roman placé sous le signe des grands écrivains de la Provence, Olivier Mak-Bouchard réveille en fanfare quelques dieux endormis. Les familiers de l’œuvre d’Henri Bosco reconnaissent dans le Luberon l’un de ces hauts lieux dont la littérature a fait son terrain de jeu, à l’égal de l’Ardenne d’André Dhôtel et de la Lotharingie de Jean-Claude Pirotte. Lieux entièrement imaginaires, bien entendu, dont la visite effective n’apporte le plus souvent qu’amères désillusions. C’est particulièrement le cas du Luberon, depuis longtemps colonisé par les riches, où l’on peine à retrouver quoi que ce soit de l’émerveillement que procurait la lecture de L’Âne culotte et de Hyacinte. Il résiste, pourtant, de toute la force de ses...
septembre 2020
Le Matricule des Anges n°216

Hilarotragoedia

de Giorgio Manganelli

Hilarotragoedia de Giorgio Manganelli

Disons-le d’emblée : qui n’a pas biberonné dans sa jeunesse aux albums d’Achille Talon aura peut-être un peu de mal à entrer dans un livre où l’amphigouri s’élève au rang d’art majeur. Bâti comme un discours à l’ancienne, avec hypothèse, gloses, notes et apostilles à la note suivies d’anecdotes propédeutiques, ce court traité se veut essentiellement pratique dans son approche de la mort ou,...
novembre 2017
Le Matricule des Anges n°188

Black Village

de Lutz Bassmann

Black Village de Lutz Bassmann

De tous les écrivains post-exotiques, aux côtés d’Antoine Volodine, de Manuela Draeger ou d’Elli Kronauer, Lutz Bassmann est certainement le plus sombre, celui dont la lecture, par excellence, ne laisse guère d’autre choix que d’ouvrir le gaz ou le pot de Nutella. Tout de tourments indicibles et traversés d’un sentiment d’inéluctable défaite, ses univers bouchés ne laissent pas passer plus de...
novembre 2017
Le Matricule des Anges n°188

Imperium

de Christian Kracht

Un monde à la noix

August Engelhardt (1875-1919) fut l’un de ces naturistes excentriques et peu frileux dont l’Allemagne du XIXe siècle finissant eut un temps le secret. En 1902, ayant réalisé son héritage, il achète une plantation dans les îles Bismarck en vue d’y fonder une communauté d’adorateurs du soleil qui se nourriront exclusivement de noix de coco, décrétée aliment universel et parfait. Il eut quelques...
novembre 2017
Le Matricule des Anges n°188

Zero K

de Don Delillo

Tromper la mort

Dans un nouveau roman à la mélancolie puissante, Don DeLillo se pose en observateur sceptique de la démesure transhumaniste. Zero K, c’est le degré 0 de l’échelle de Kelvin, soit -273,15 ° C, la température la plus basse qui puisse exister, en deçà de laquelle on cesse définitivement de dîner en terrasse. C’est aussi la température idéale à laquelle on conserve les morts en vue de leur résurrection ultérieure. Le milliardaire Ross Lockhart est le principal actionnaire d’un centre de recherche sur la cryogénie des...
octobre 2017
Le Matricule des Anges n°187