La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

La rédaction Yann Fastier

Message Envoyer un message

Yann Fastier

Articles

Le Dit du Mistral

de Olivier Mak-Bouchard
Trois, six, neuf Avec un roman placé sous le signe des grands écrivains de la Provence, Olivier Mak-Bouchard réveille en fanfare quelques dieux endormis. Les familiers de l’œuvre d’Henri Bosco reconnaissent dans le Luberon l’un de ces hauts lieux dont la littérature a fait son terrain de jeu, à l’égal de l’Ardenne d’André Dhôtel et de la Lotharingie de Jean-Claude Pirotte. Lieux entièrement imaginaires, bien entendu, dont la visite effective n’apporte le plus souvent qu’amères désillusions. C’est particulièrement le cas du Luberon, depuis longtemps colonisé par les riches, où l’on peine à retrouver quoi que ce soit de l’émerveillement que procurait la lecture de L’Âne culotte et de Hyacinte. Il résiste, pourtant, de toute la force de ses...
septembre 2020
Le Matricule des Anges n°216

Les Acouphènes

de Elodie Issartel

J’entends des voix

Où sommes-nous ? Probablement dans les rêves d’avenir de quelque directeur de la DATAR : campagne en friche, semée de pavillons désertés, hantée de vagues chasseurs et de sous-prolétaires, villes ultra-sécurisées multipliant contrôles et laissez-passer… Entre les deux, le Centre, où a grandi Thomas, en compagnie d’une poignée d’autres « récalcitrants » de son espèce, rejetés dans les marges...
octobre 2017
Le Matricule des Anges n°187

L' Eté infini

de Madame Nielsen

L’Eté infini de Madame Nielsen

Le lierre est une plante envahissante, imprévisible et même un rien désespérante mais il habille admirablement les ruines. On pourrait en dire autant de cette première traduction française de l’auteure, née et morte Claus Beck-Nielsen avant de renaître en 2011 sous le nom de Madame Nielsen, artiste et performeuse de la scène danoise. Insinuante, entêtante, digressive et capricieuse, sa prose...
septembre 2017
Le Matricule des Anges n°186

Fief

de David Lopez

Derrière la vitre

Avec Fief, un premier roman très maîtrisé, David Lopez pose la question de l’appartenance et de l’enfermement. Ce n’est ni tout à fait la banlieue ni tout à fait la campagne, juste une petite ville de la France dite périurbaine, comme tant d’autres. Une bande de jeunes gars zone entre les pavillons. Copains d’enfance et de quartier, à présent dans la vingtaine, ils s’emmerdent avec virtuosité : « L’ennui c’est de la gestion. Ça se construit. Ça se stimule. Il faut un certain sens de la mesure. On a...
septembre 2017
Le Matricule des Anges n°186

La Caverne

de Evgueni Ivanovitch Zamiatine

La Caverne de Evgueni Ivanovitch Zamiatine

En ce début des années 20, l’hiver préhistorique, l’hiver « mammouth mammouthissime », s’est abattu sur Saint-Pétersbourg. Les immeubles sont des rochers. À l’intérieur des rochers, des cavernes. Au fond des cavernes, autour de maigres feux, des hommes. Dans un appartement glacial, un couple d’intellectuels tente de se réchauffer. Elle, Macha, se meurt. Lui, Martin Martinovitch, en est réduit...
juillet 2017
Le Matricule des Anges n°185