La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Le Matricule des Anges

  • Autopsie d’un vertige

    Lmda N°217 Réquisitoire dressé contre les générations au pouvoir, le deuxième roman d’Hector Mathis expose les causes de ses perplexités.
    Deuxième service pour Hector Mathis, qui sert un Carnaval après K.O. (Buchet-Chastel, 2018). Après avoir fait le constat de ses troubles, de sa maladie rongeuse et de ses fourmis dans les jambes, Sitam, son narrateur poursuit le diagnostic en affinant les symptômes et en élargissant la focale – à ce stade, il n’est plus certain du tout que le problème provienne de lui. Le jeune trentenaire...
  • Lumieres aveugles

    Domaine étranger Double visage Le romancier chilien Benjamín Labatut confronte chimie et physique des particules à la folie, à la guerre et à la mort. Si l’on consent à ne pas être aveuglé par une laide et dissuasive couverture jaune et noire, une surprise de taille attend le lecteur de Lumières aveugles. D’abord un historique de ce poison violent qui eut la préférence d’Hitler, le cyanure. L’agent mortel avait été inventé en 1782 à partir du premier pigment synthétique moderne : le « Bleu de Prusse », couleur qui fit la splendeur de l’art de Van Gogh ou Hokusai. La même ambivalence...
  • L' Intimité

    Domaine français Ici et maintenant Dans un récit à la fois ample et intimiste, Alice Ferney confronte ses personnages aux choix et dilemmes que notre monde, complexe, ne cesse de dresser devant nous. On se souvient de l’incipit d’Anna Karénine de Tolstoï : « Toutes les familles heureuses se ressemblent, mais chaque famille malheureuse l’est à sa façon ». Peut-être conviendrait-il, à l’issue de la lecture des centaines de pages de ce passionnant roman, de le reformuler ainsi : chaque famille qui cherche à être heureuse le fait à sa façon. C’est d’autant plus vrai dans l’Occident d’aujourd’hui, qui semble laisser à chacun la pleine...
Chronique
En grande surface
par Pierre Mondot

Frédéric Morose

Le plan devait se dérouler sans accrocs. D’autant que cette fois encore, Fred avait trouvé une idée géniale, qui rappelait l’époque de 99 francs (souviens-toi, on en avait vendu quatre cent mille) : remplacer le titre non plus par le prix, mais par une image. Un smiley ! On sortait le bouquin à l’hiver, pour la rentrée des seconds couteaux, et on laissait l’auteur se charger de ce pour quoi il avait toujours prouvé un infaillible talent : la réclame. Survint l’affaire Matzneff. Et aussitôt après que parurent des révélations connues de tous, les journalistes, ces chiens, exhumèrent la...
Le Matricule des Anges n°210
Jean-Marie Blas de Roblès

un auteur

Jean-Marie Blas de Roblès

Chronique
Traduction

François Happe

Betty, de Tiffany McDaniel Je viens de terminer la (re)traduction de The Scarlet Letter, de Nathaniel Hawthorne pour les éditions Gallmeister. Des mois passés à scruter la phrase hawthornienne, longue, complexe, labyrinthique – véritable leçon de lecture –, à m’efforcer de rendre autant que faire se peut les superbes subtilités d’un style ciselé, sans vraiment parvenir à me persuader que je suis bien en train de réaliser ce rêve de traducteur – l’un des miens, en tout cas –, mettre en écriture ce chef-d’œuvre incontesté de la littérature américaine, un texte (surtout que personne n’aille crier sur les toits ce qui...
Le Matricule des Anges n°215
  • Ohio

    Domaine étranger Mémoire en eaux troubles L’Américain Stephen Markley impose son art de la mise en abyme dans Ohio, tout à la fois roman noir, portrait de société et récit choral. D’abord, la construction, minutieuse : il s’agit de conduire le lecteur sans jamais faillir, juste là où l’auteur a souhaité l’emmener, sans grosses ficelles, subtilement. Puis, l’atmosphère : l’esprit des petites villes du Midwest, une jeunesse dorée ou presque de l’Amérique, perdue entre grande banlieue et campagne, ennui et envie d’ailleurs. Nous sommes à New Canaan, un terminus plus qu’un tremplin. Stephen Markley, lui, a grandi à Mount...
  • Ciels Singuliers / Single Skies

    Poésie Plan séquence minimal Deuxième opus de Sarah Plimpton, Ciels singuliers scrute les aplats insaisissables de l’espace autant que ce qui fait barrage au regard. Une voix à l’os. L’Autre Soleil (Le Cormier, 2009), premier livre de Sarah Plimpton (née dans les années 40 à New York) en français, dont chaque section fut traduite par six traducteurs différents (entre autres par André du Bouchet), donnait déjà le ton de cette poésie, qui emprunte à l’héritage de l’objectivisme américain la voie de la sobriété, de l’allusion et de la description : « la lumière/ torse/en /tête /s’est nouée/ derrière l’œil/ son tranchant...
  • Histoire littéraire À l'ombre de la cerisaie Avec un enthousiasme communicatif, l’un des derniers contemporains de Tchékhov nous fait partager sa passion de toute une vie. Il y avait le Dostoïevski de Gide et le Genet de Sartre, il y aura désormais le Tchékhov de Tchoukovski. Traduit pour la première fois en français, il prend instantanément rang parmi ces rares ouvrages de critique littéraire qui vous ouvrent une œuvre et la déploient sous vos yeux en une éclatante synthèse plutôt que de l’émietter façon puzzle en savantes et desséchantes analyses. À la lecture, on apprendra pourtant bien peu de choses, et de...
  • Théâtre Le sens de la joie Trois ouvrages pour partir en voyage avec Fabrice Melquiot et réactiver « les forces désirantes ». Fabrice Melquiot est un auteur prolifique. Deux nouvelles pièces, une adulte et une jeunesse, sont consacrées à des figures féminines qui ont rêvé leur vie : Diane et Alice. Diane est librement inspirée de la vie de Diane Arbus, photographe américaine née en 1923 dans une riche famille juive new-yorkaise. Comme le raconte Allan, son mari : « C’est l’histoire d’une princesse qui descend dans la rue. » Il poursuit  : « Elle descend dans la...
Intemporels
par Didier Garcia

Voix pénitentes

Avec Confiteor, le Catalan Jaume Cabré livre la troublante confession d’un sexagénaire. Comme une manière de soulager sa mémoire. Que convient-il de retenir d’un tel livre ? Quelle facette choisir de présenter ? Et quelle lecture privilégier, puisque plusieurs sont possibles ? Faut-il surtout y voir une prouesse romanesque, un roman hors normes, et prévenir d’emblée le lecteur qu’entrer dans ces pages c’est accepter d’être malmené par une plume qui dit beaucoup sans dire tout, accepter que des passages entiers reviennent à cent pages d’intervalle, accepter que certaines phrases restent grammaticalement inachevées, et que d’autres fassent brusquement passer la narration de la troisième à la première personne, tout en...
Le Matricule des Anges n°147