La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Le Matricule des Anges

  • De mère en fille

    Lmda N°226 En enquêtant sur son histoire familiale, Marie Richeux nous convie à une geste intime et sensible, dont le motif entrecroise les filiations.

    Sages femmes

    Dans son précédent roman, Climats de France, Marie Richeux évoquait son adolescence dans un quartier de la banlieue parisienne. Elle y décrivait ces lieux de mémoire que sont les cités et les existences en apparence ordinaires de leurs habitants. Au fil du récit se tressait un tissu narratif propre à aiguillonner la curiosité du lecteur. Sages femmes porte cette fois sur « une vague légende...
  • Pages du Journal d’un fou

    Domaine étranger Coup de foudre à Saint-Pétersbourg Une nouvelle traduction est l’opportunité de relire un texte fondateur, première expression littéraire de l’aliénation du travail bureaucratique. J’exige de la nourriture – de cette nourriture qui rassasierait et réjouirait mon âme », s’exclame à un moment donné le « fou » que Nicolas Gogol invente en 1835 pour qu’il incarne une figure alors peu abordée par la littérature, celle du rond-de-cuir à la vie terne, une sorte d’enterré vivant qui trouvera plus tard, chez Kafka ou Walser, une vie littéraire intense. Ce hiatus entre la vie menée et les aspirations (forcément immenses,...
  • Boulevard de Yougoslavie

    Domaine français En chantier le quartier Le nouvel opus des éditions Inculte nous entraîne au cœur d’un projet de rénovation urbaine devenu plus collectif que prévu. Récit allegro et à trois mains des aléas d’une aventure rennaise. Ce sont d’autres cervelles que les nôtres qui ont pensé les lieux que nous habitons. » : c’est à Nicole Pierre, l’une des « tricoteuses » du quartier et l’une des voix de Boulevard de Yougoslavie qu’il revient d’énoncer cette vérité que nous avons, hélas, maintes occasions d’éprouver. C’est une des raisons pour lesquelles, lorsque le maire leur présente son projet de rénovation clés en main, les habitants du Blosne se rebiffent. Le Blosne ?...
Chronique
En grande surface
par Pierre Mondot

Plate forme

Au printemps dernier, au lieu de pétrir son pain comme tout le monde, Delphine de Vigan décide de s’aventurer dans la forêt profonde de Youtube. Le piège est connu : on consulte innocemment un tutoriel pour remplacer les essuie-glaces de la Clio et on termine trois heures plus tard, essoré, devant un florilège des Marseillais à Dubaï. Au cours de son errance, la romancière découvre le contenu des chaînes dites « familiales » où de jeunes mères désœuvrées exhibent la vie de leurs progénitures. Ce qu’elle voit la terrifie. Les séquences d’unboxing notamment, qui recueillent des millions de...
Le Matricule des Anges n°222
Jean-Christophe Bailly

un auteur

Jean-Christophe Bailly

Chronique
Traduction

Clément Bondu

Journal, premiers cahiers 1954-1960, d’Alejandra Pizarnik Portrait de l’artiste en jeune femme, Pizarnik a 18 ans quand elle commence à écrire le premier cahier de ce qui deviendra son Journal, sans qu’il soit possible de lui prêter au départ une quelconque velléité éditoriale (cela viendra assez vite). Au début, donc, tout a plutôt un air de défouloir. Cracher la rage, la souffrance qui est là comme depuis l’origine. Et puis, jouer à écrire, à penser, à construire sa vie avec ça, ou son rôle, c’est sans doute la même chose. Sans oublier cet humour acerbe, noir et joyeux qui, quoi qu’on dise, a de clairs accents argentins. C’est qu’il y a...
Le Matricule des Anges n°221
  • Rien à perdre

    Domaine étranger Conduite intérieure Noirceur et rédemption : l’Uruguayen Roberto Montaña nous embarque avec brio dans une road-story sauvage et tendre. Les éditeurs français de polars étrangers ont hérité de la Série noire, époque Duhamel, une sale habitude. Ils escamotent le titre original et vous en font une boulette qu’ils jettent au caniveau. Puis ils vous remplacent cette inutilité par le titre le plus passe-partout possible. Parce que ça n’est que du polar, que le lectorat est réputé tremper jusqu’aux lunettes dans l’idiotie culturelle, et qu’il y a la maquette de la collection, la...
  • Ici on consulte le destin

    Poésie Indéchiffrablement singulier De la consultation poétique du destin à la pensée des poètes, Gérard Macé déplace, décentre, donne voix à ce que le rêve et le langage déplient. Offerte et chiffrée la poésie de Gérard Macé. À l’image du titre de son nouveau livre de poèmes, Ici on consulte le destin. Organisé en trois sections qui semblent jalonner un itinéraire intime, il développe une poétique toute nervalienne, faite de mots de passe et de souvenirs de rêve, de rapprochements et de ressemblances, de disparition et de revenance. Toujours quelque chose échappe, qui revient, différemment, et là où on ne l’attendait...
  • Chez Temporel. Célébration d’André Hardellet

    Histoire littéraire Mélancolies prolétaires Roger Riffart réédité, André Hardellet plébiscité : la littérature du peuple ne disparaît pas du paysage éditorial. À l’heure où l’on veut planter des verdures partout, la réédition des Jardiniers du bitume de Roger Riffard paraît couler de source. Ce livre de 1956 appartient à la très excellente récolte des éditions Julliard qui menaient alors la danse avec les éditions Denoël. Après Jacques Yonnet, Jean-Paul Clébert, André Vers ou Claude Seignolle, il était inévitable qu’on aborde enfin Roger Riffard, le plus discret des mâles de la bande des...
  • Le Père de l’enfant de la mère ; Sur la côte sud

    Théâtre Fugues familiales Au nom de l’amour pour l’enfant, les deux pièces de Fredrik Brattberg transforment la famille en champ de bataille. Né en 1978 en Norvège, Fredrik Brattberg s’est d’abord fait connaître dans le monde de la musique classique comme un très bon interprète de Beethoven notamment, puis comme compositeur avec une quarantaine d’œuvres contemporaines à son actif. Dans un entretien il explique : « J’ai composé de la musique contemporaine pendant dix ans avant de commencer à écrire du théâtre. J’utilise la répétition et m’emploie à developper les mêmes situations,...
Intemporels
par Didier Garcia

Dans les eaux de l’enfance

Le Tchèque Ota Pavel (1930-1973) nous entraîne sur les bords de la rivière Berounka dans sa Bohême natale. Pour des pêches miraculeuses. Nous voici près de Krivoklat, une bourgade située à une petite heure de route de Prague, dans une campagne riche en rivières et ruisseaux. C’est là, au cœur d’une nature prodigue, qu’Ota Pavel a vécu cette enfance que ce recueil (il ne s’agit pas d’un roman) entreprend d’évoquer au gré d’histoires qui ont souvent des allures de nouvelles. Le titre l’indique clairement : son enfance fut pleine de poissons. On trouve dans ces pages bon nombre des espèces présentes en eau douce : « barbeaux musculeux, anguilles serpentiformes, chevaines rusés » (« avec la nageoire rouge près de l’anus qui...
Le Matricule des Anges n°212-213