La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Le Matricule des Anges

  • Corps et âme

    Lmda N°211 L’écrivain Arno Bertina sort de la fiction pour faire entrer dans nos têtes le monde de jeunes femmes rencontrées au Congo. Elles vendent leur corps pour survivre ; avec elles il a animé des ateliers d’écriture.

    L' Age de la première passe

    « Les premiers jours, je suis dans la cour du Foyer des filles vaillantes comme Marlène Schiappa dans un gouvernement : je ne sers à rien. Une fois passé les présentations officielles, comment amorcer un vrai dialogue, construire la confiance ? Elles constituent un groupe et je suis seul – on a vite l’air idiot » Ces quelques phrases (qui ne sont pas les premières) amorcent le chemin du...
  • Les Sables de l’empereur

    Domaine étranger L'épopée flamboyante de Mia Couto Avec Les Sables de l’empereur, le romancier mozambicain raconte les infinis méandres de la guerre coloniale en Afrique de l’Est. À la fin du XIXe siècle, le Portugal, qui s’est lancé dans l’aventure coloniale, connaît de sérieux déboires. Au Mozambique, les Africains font de la résistance. En particulier l’État de Gaza, le deuxième plus grand empire du continent, dirigé par l’empereur Ngungunyane. La rébellion est telle que la couronne portugaise doit relever le défi : soit elle démontre qu’elle domine « ses » terres africaines, soit elle n’y parvient pas, et, la...
  • Laisse aller ton serviteur

    Domaine français Comment devient-on Bach ? En évoquant le geste aussi fou que sublime du futur compositeur bravant cent lieues de neige pour aller retrouver son maître, Simon Berger signe un premier roman prometteur. Né en 1997, Simon Berger est à peine plus âgé que le héros de Laisse aller ton serviteur, un roman où il aborde un court mais décisif moment de la vie de J. S. Bach. Nous sommes en 1705, il a 20 ans, vit en Thuringe, à Arnstadt dont l’église possède un orgue tout neuf qui lui a été confié. « Il jouait son rôle avec ferveur et discrétion. Jamais une note qui ne brillât d’un éclat feutré, d’un respect terrifié par la proximité du ciel. »...
Chronique
En grande surface
par Pierre Mondot

Soi-disant Moix

Dans la rubrique « Idées » du Monde – journal franco-tchèque indépendant – en date du 3 septembre, une poignée d’intellectuels charitables propose au lecteur engourdi quelques pistes de réflexion sur deux sujets d’actualité majeurs : page de gauche, on discute de l’antisémitisme de Yann Moix (c’est pas bien), page de droite, on débat autour de la pyromanie du président brésilien (c’est pas gentil). On tenait déjà d’un proverbe africain que la mort d’un vieillard vaut une bibliothèque qui brûle. On sait désormais grâce au quotidien du soir que l’incendie d’une forêt égale un jeune écrivain...
Le Matricule des Anges n°207
Jean-Christophe Bailly

un auteur

Jean-Christophe Bailly

Chronique
Traduction

Journaux de Franz Kafka, par Robert Kahn

Comment arrive-t-on en « Kafka-land » ? Chaque lecteur aura sa propre réponse, et aussi chaque traducteur. Il faut qu’il y ait là un « Wunsch », du désir. J’ai rencontré pour la première fois les textes de cet auteur juif de Prague qui écrivait en allemand (on trouve souvent dans des dictionnaires la mention « écrivain tchèque », alors que Kafka n’a été « tchèque » que pendant les cinq dernières années de sa vie) au lycée Jean-Moulin de Forbach, en classe de seconde. Il fallait traduire un extrait du « Messager impérial ». L’expérience m’avait beaucoup plu. Adolescent, j’ai lu une grande...
Le Matricule des Anges n°209
  • Roma aeterna

    Domaine étranger Histoire parallèle Quand une uchronie postule que l’empire romain est toujours vivant. En 473 le dernier empereur romain dépose son pouvoir aux pieds d’Odoacre, un roi barbare, signant la fin d’un empire. La peste et le petit âge glaciaire du Ve siècle achèveront le travail en laminant la population et la civilisation des Césars. Il est permis cependant de rêver. Car nous sommes en l’an 1203 de l’histoire romaine, soit 450 de notre ère, et, si les Barbares menacent, ils sont bientôt repoussés et vaincus : « Les guerres...
  • Si décousu

    Poésie Vu de l'intérieur Ludovic Degroote nous donne à lire au rythme de textes récents et de plus anciens sa quête poétique et esthétique. Si décousu rassemble des poèmes pour une part déjà édités, ayant fait l’objet de tirages limités sous forme de livres d’artiste, en plaquettes ou en revues. D’autres sont en revanche inédits. Écrits entre les années 1989 et 2015, ces quarante-deux textes forment un ensemble hétéroclite qui pourrait donner l’impression d’une sorte d’anthologie se conformant ainsi à un titre programmatique. Pourtant, il n’en est rien. Au fil de l’ouvrage, une...
  • La Mort vous va si bien !

    Histoire littéraire La mort en goguette La réédition de ce roman de Stevenson, dans lequel un mort refuse avec insistance de l’être, rappelle que l’auteur de L’Île au trésor avait aussi le don du comique. Au fil de ses diverses éditions et traductions, The wrong box, roman peu connu de Stevenson – l’un des trois qu’il aura écrit en collaboration avec son beau-fils Lloyd Osbourne, lequel officiait davantage en fournisseur d’idées – aura été affublé depuis sa parution outre-Manche en 1889 de titres français toujours changeants : Un mort encombrant, Un mort en pleine forme ou encore Le Grand Bluff. Sans doute cette valse n’aura-t-elle pas...
  • Nous, l’Europe : banquet des peuples

    Théâtre Entre espoir et utopie L’Europe n’en finit pas de naître d’un chaudron toujours bouillonnant. Laurent Gaudé nous met au banquet des peuples. Il y a chez Laurent Gaudé, dans les thèmes, dans les rythmes, dans la forme, dans les mots qu’il choisit, livre après livre, ce talent de nous emporter, de nous raconter des histoires, de faire qu’une fois ouvert le livre nous allons jusqu’au bout, jusqu’à la fin du livre qui n’est pas toujours la fin de l’histoire. Nous, l’Europe est un constat, un bilan, une épopée, un rêve et un espoir. Parcourant les siècles qui ont vu s’affronter les...
Intemporels
par Didier Garcia

En eaux troubles

Dix nouvelles de l’écrivain Uruguayen Felisberto Hernández (1902-1963), pour se perdre au-delà du réel. Une expérience fascinante. Il y a quelques étés déjà, j’ai commencé à me dire que j’avais dû être un cheval. À la tombée de la nuit cette pensée revenait en moi comme sous un hangar de maison. À peine avais-je couché mon corps d’homme que mon souvenir de cheval se mettait à trotter. »Ainsi commence la huitième nouvelle du recueil, intitulée « La femme qui me ressemblait ». Un incipit pour le moins déroutant, et qui dérouterait sans doute davantage si le lecteur ne s’était déjà rendu familier l’univers si singulier de Felisberto Hernández. Chacune des dix nouvelles du recueil (en réalité : une anthologie de textes...
Le Matricule des Anges n°191