La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Le Matricule des Anges

  • Trois, six, neuf

    Lmda N°216 Avec un roman placé sous le signe des grands écrivains de la Provence, Olivier Mak-Bouchard réveille en fanfare quelques dieux endormis.
    Les familiers de l’œuvre d’Henri Bosco reconnaissent dans le Luberon l’un de ces hauts lieux dont la littérature a fait son terrain de jeu, à l’égal de l’Ardenne d’André Dhôtel et de la Lotharingie de Jean-Claude Pirotte. Lieux entièrement imaginaires, bien entendu, dont la visite effective n’apporte le plus souvent qu’amères désillusions. C’est particulièrement le cas du Luberon, depuis...
  • La Vallee de l’Eternel Retour

    Domaine étranger Vallée féconde De la fantasy au roman encyclopédique : la fascinante société kesh vue par Ursula Le Guin. Polymorphe et polygraphe, telle est l’impressionnante Ursula Le Guin (1929-2018), brassant l’utopie et la dystopie avec Les Dépossédés, la science-fiction avec La Main gauche de la nuit, où règne la « précognition sur commande ». Probablement La Vallée de l’éternel retour est un roman plus proche de la fantasy, sans la puérile niaiserie qui sature le genre d’elfes et de dragons. Le roman commence lors d’une pérégrination familiale dans un...
  • Annette, une épopée

    Domaine français Rencontre avec une femme remarquable Anne Weber nous conte le destin peu ordinaire d’une femme animée par sa passion politique, dans un récit réjouissant. D’emblée, l’écrivaine parvient à nous captiver et à nous tenir en haleine, sans discontinuer. Sans doute, la réussite majeure de ce livre tient-elle à son lyrisme assumé. À la manière des romans médiévaux, la narration s’apparente à un poème, ici, en vers libres, et le récit prend des allures de conte de fées. Ayant rencontré dans un village de la Drôme, près de Dieulefit, Anne de Beaumanoir, cette femme de 96 ans qui lui confie ses...
Chronique
En grande surface
par Pierre Mondot

De l’avantage d’être Nay

C’est avec un peu d’embarras que Catherine Nay observe l’agitation des masses autour de la réforme des retraites. Pour celle qui commente avec un sérieux inentamé l’actualité politique depuis plus d’un demi-siècle, la notion d’âge-pivot défie l’entendement. La journaliste aura traversé l’intégralité de la Ve République sans signe d’érosion majeur. Elle s’affiche encore aujourd’hui sur les écrans parée du même masque de cire qu’au temps où Valéry Giscard d’Estaing incarnait la modernité et l’avenir du pays. Le petit balai qui lui tient lieu d’échine paraît imputrescible. Mais quel est son...
Le Matricule des Anges n°209
Paul Kawczak

un auteur

Paul Kawczak

Chronique
Traduction

Sophie Benech

Entretiens avec Anna Akhmatova, de Lydia Tchoukovskaïa Si la qualité de notre vie dépend en grande partie des personnes que nous côtoyons, je dois dire qu’une fois de plus, j’ai eu beaucoup de chance, car je viens de passer des mois en compagnie de ces deux femmes peu ordinaires que sont Lydia Tchoukovskaïa et Anna Akhmatova. En effet, les éditions Le Bruit du temps m’ont chargée de l’édition d’un ouvrage qui est, sous bien des aspects, capital dans l’histoire de la littérature russe du XXe siècle : les Entretiens avec Anna Akhmatova, un journal tenu au jour le jour par Lydia Tchoukovskaïa (de 1938 à 1940, et de 1952 à 1966) sur ses entrevues...
Le Matricule des Anges n°212-213
  • Le Syndrome de la dictature

    Domaine étranger Portrait des régimes autoritaires Le diagnostic édifiant d’Alaa El Aswany embrasse toutes les dictatures. Dénoncer le despotisme n’est pas chose aisée parmi le monde arabe, tant il est lié à celui religieux. En 1902, le Syrien Abd al-Rahmân al-Kawâkibî faisait ce constat dans Les Caractéristiques du despotisme et la lutte contre l’asservissement (Sindbad, 2016), avant d’être empoisonné par les agents du Sultan égyptien. C’est en cette tradition, hélas minoritaire, que s’inscrit Alaa El Aswany pour s’attaquer au Syndrome de la dictature, écrit et...
  • Le Travail de la viande

    Poésie Liliane Giraudon, la désaxée À chaque livre, elle cherche à donner une forme différente de celles élaborées dans ses opus précédents. avec insolence, jubilation et joie de faire exploser le projet. Liliane Giraudon pourrait être comparée à l’héroïne des Misfits lorsque, rageuse, elle fait face aux plus inconséquentes façades de brutalités viriles que sont les trois hommes qui l’entourent dans le fameux film de John Huston (1961). Elle devient alors aussi l’un de ces chevaux sauvages traqués pour leur viande dont une scène hallucinante rince tout spectateur quelque peu sensible. Les livres de Liliane Giraudon appellent à la même...
  • Gertrude Stein

    Poches A rose is a rose Une biographie passionnante qui retrace les riches heures de Gertrude Stein, ou l’histoire d’une expatriée mondaine, poète, collectionneuse d’art dont l’œuvre littéraire, par son originalité, continue de susciter l’admiration. Les premières pages consacrées à la vie de Gertrude Stein commencent par un lieu – Paris 6e, 27 rue de Fleurus, où une plaque commémorative indique « Gertude Stein 1874-1946 / Écrivain américaine / Vécut ici avec son frère Leo Stein puis Alice B. Toklas / elle y reçut de nombreux artistes et écrivains de 1903 à 1938 ». C’est dans ce lieu que l’écrivain, traducteur et poète Philippe Blanchon inscrit sa biographie, lieu emblématique de la...
  • Théâtre Le sens de la joie Trois ouvrages pour partir en voyage avec Fabrice Melquiot et réactiver « les forces désirantes ». Fabrice Melquiot est un auteur prolifique. Deux nouvelles pièces, une adulte et une jeunesse, sont consacrées à des figures féminines qui ont rêvé leur vie : Diane et Alice. Diane est librement inspirée de la vie de Diane Arbus, photographe américaine née en 1923 dans une riche famille juive new-yorkaise. Comme le raconte Allan, son mari : « C’est l’histoire d’une princesse qui descend dans la rue. » Il poursuit  : « Elle descend dans la...
Égarés, oubliés
par Éric Dussert

Le règne de l’art

Surnommé Le Mallarmé de Belleville, Jean Dolent reste dans l’indifférence générale un ambitieux rénovateur du roman. On a pris l’habitude de traiter avec désinvolture l’œuvre écrite de Jean Dolent et la dévotion exégétique dont fit preuve la dame Aurel (1869-1948) est vite devenue un fardeau : la salonarde, qui avait selon Léautaud un « air de cadavre profané », ne pouvait que nuire à son souvenir. Or, Jean Dolent, personnage lumineux, avait sur ses contemporains une influence certaine. On l’avait d’ailleurs surnommé le Mallarmé de Belleville, signe que sa pensée n’était pas roupie de sansonnet. Né à Paris le 7 juin 1835 sous le nom de Charles-Antoine Fournier, il exerçait dans la profession de chef du...
Le Matricule des Anges n°166