La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Le Matricule des Anges

  • Apocalypse now

    Lmda N°215 dans un monde gouverné par des machines virtuelles, Grégoire Courtois imagine les conséquences de notre assujettissement au profit et à son culte.

    Les Agents

    Contrairement aux apparences, Les Agents n’est pas un de ces cauchemars bureaucratiques à la manière de Kafka. Bien que le roman se déroule entièrement dans l’espace confiné de bureaux – chaque personnage enfermé dans son box –, c’est une sorte de dystopie qu’il nous raconte, celle d’un monde de traders lobotomisés qui passent leur vie à surveiller sur un écran d’incessantes colonnes de...
  • La Vallee de l’Eternel Retour

    Domaine étranger Vallée féconde De la fantasy au roman encyclopédique : la fascinante société kesh vue par Ursula Le Guin. Polymorphe et polygraphe, telle est l’impressionnante Ursula Le Guin (1929-2018), brassant l’utopie et la dystopie avec Les Dépossédés, la science-fiction avec La Main gauche de la nuit, où règne la « précognition sur commande ». Probablement La Vallée de l’éternel retour est un roman plus proche de la fantasy, sans la puérile niaiserie qui sature le genre d’elfes et de dragons. Le roman commence lors d’une pérégrination familiale dans un...
  • September september

    Domaine français Ironie de l'histoire Imité du roman noir, September september délaisse toutefois le noir et blanc pour jouer avec finesse dans les zones de gris, sur fond de lutte pour les droits civiques. Traduit pour la première fois sous le titre Septembre en noir et blanc (Denoël, 1981), le dernier roman de Shelby Foote (1916-2005) reparaît aujourd’hui dans La Noire sous son titre original. De septembre à septembre : de septembre 1957, où se situe le récit à septembre 1978, où il fut publié, soit vingt ans, une jeunesse donc, qui pourrait être celle du mouvement pour les droits civiques des Noirs, dont les événements de Little Rock furent...
Chronique
En grande surface
par Pierre Mondot

Frédéric Morose

Le plan devait se dérouler sans accrocs. D’autant que cette fois encore, Fred avait trouvé une idée géniale, qui rappelait l’époque de 99 francs (souviens-toi, on en avait vendu quatre cent mille) : remplacer le titre non plus par le prix, mais par une image. Un smiley ! On sortait le bouquin à l’hiver, pour la rentrée des seconds couteaux, et on laissait l’auteur se charger de ce pour quoi il avait toujours prouvé un infaillible talent : la réclame. Survint l’affaire Matzneff. Et aussitôt après que parurent des révélations connues de tous, les journalistes, ces chiens, exhumèrent la...
Le Matricule des Anges n°210
Gloukhova Aliona

un auteur

Gloukhova Aliona

Chronique
Traduction

Julien Lapeyre de Cabanes

Requiem pour une ville perdue, de Aslı Erdoğan Les traducteurs, comme tout le monde, ont tendance à se voir plus beaux qu’ils ne sont. Le premier trait caractéristique de cette prétention, c’est de vouloir qu’on reconnaisse le traducteur comme égal, en dignité et en traitement, à l’auteur – puisqu’on ne dit plus « écrivain », ceci expliquant peut-être cela. Le traducteur en a assez d’être oublié comme un obscur transcripteur d’œuvres qu’il n’a pas écrites, dans l’ombre de l’écrivain, et de voir son nom en tout petit sur la couverture ; il veut qu’on reconnaisse sa part de « création » – s’il faut parler en ces termes. Dans cette...
Le Matricule des Anges n°214
  • Les Jango

    Domaine étranger L'insolent Soudan de Baraka Sakin Transgressif et truculent, Les Jango brosse le portrait d’un pays multiple. De ce pays-continent, le Soudan, alias le « pays des Noirs », vaste comme un rêve, mais souvent réduit à ses tragédies, jaillissent, de temps en temps, des surprises, des lumières, des bouffées d’espérance. Ce fut le cas, en 2019, lorsque des manifestations populaires, à Khartoum et ailleurs, provoquèrent la chute du général-président Omar el-Béchir – aujourd’hui en prison. On se rappelle les images des foules en liesse, transmises via...
  • Le Travail de la viande

    Poésie Liliane Giraudon, la désaxée À chaque livre, elle cherche à donner une forme différente de celles élaborées dans ses opus précédents. avec insolence, jubilation et joie de faire exploser le projet. Liliane Giraudon pourrait être comparée à l’héroïne des Misfits lorsque, rageuse, elle fait face aux plus inconséquentes façades de brutalités viriles que sont les trois hommes qui l’entourent dans le fameux film de John Huston (1961). Elle devient alors aussi l’un de ces chevaux sauvages traqués pour leur viande dont une scène hallucinante rince tout spectateur quelque peu sensible. Les livres de Liliane Giraudon appellent à la même...
  • Histoire littéraire Clochard céleste ? Claude Pélieu, poète et plasticien, a traversé avec fulgurance et passion la planète Beat. La France mit plus d’une décennie à considérer les poètes et écrivains de la Beat Generation, accueillant avec hostilité ces jeunes blancs-becs dépenaillés, drogués, efféminés… L’éditrice Paule Thévenin n’hésite pas en 1966 dans la revue Tel Quel à stigmatiser chez eux « la folie fabriquée, de préférence hurlante, le goût du sadisme, l’idéalisation de la force (culte à peine déguisé d’Hitler), la résurgence de la religion au niveau...
  • Surprise parti

    Théâtre L'étoile filante Quand, en pleine crise, l’Islande réinventa joyeusement le monde. Avec Surprise parti, Faustine Noguès évoque ce qui s’est passé en Islande, à Reykjavik de 2010 à 2014, à la suite de la crise financière qui a mené le pays au bord de la faillite. Une expérience tout à fait unique, à savoir l’élection par une ville plutôt conservatrice d’artistes anarcho-surréalistes et novices en politique. Et le succès étonnant de cette initiative qui imagine une autre manière de gouverner. Trois des principaux...
Intemporels
par Didier Garcia

Montagne suisse

Vingt ans avant le début de cette histoire, un alpage a été le théâtre d’événements tragiques que les anciens du village ont attribués à des causes surnaturelles, d’autant plus mystérieuses, pour cet univers où les croyances ont la peau dure, que la mort est venue leur prendre des hommes robustes et dans la fleur de l’âge. Cela se passait au début du siècle dernier, dans le canton du Valais, dans un pâturage nommé Sasseneire, situé sous un glacier à 2300 mètres d’altitude, c’est-à-dire « au-dessus de la bonne vie » et « au-dessus des hommes ». Dans la mémoire des anciens, la tragédie est...
Le Matricule des Anges n°110