La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

Le Matricule des Anges

  • Le voyage intérieur

    Lmda N°224 Joël Vernet nous offre quelques pages du livre de sa vie. Son récit n’élude ni la quête intérieure ni la soif de lumière qui n’ont jamais cessé d’être.

    La Nuit n’éteint jamais nos songes

    Dès son premier livre en 1988, intitulé Lettre de Gao, Joël Vernet s’est engagé sur la voie d’une recherche toute singulière et personnelle. Si le voyage représente cet élan qui porte à la découverte, il peut aussi bien prendre une tout autre direction. Joël Vernet se sera également tourné vers l’écriture de sa vie intérieure. La Nuit n’éteint jamais nos songes rassemble ainsi les feuillets...
  • L' Eau rouge

    Domaine étranger Un monde qui s'effondre Sur plusieurs décennies, le drame d’une famille et, en miroir, d’un pays ; ou comment Jurica Pavicić écrit le bouleversant roman noir de la Croatie. Qu’est-ce qui change radicalement un pays ? : une révolution ou une guerre. Qu’est-ce qui change le destin d’une famille ? : une disparition tragique. Nous sommes en 1989, en septembre, deux mois à peine avant la chute du mur de Berlin qui va entraîner un effet domino et voir exploser l’essentiel des pays du bloc soviétique. Dans un petit village balnéaire croate, à Misto, une fête bat son plein, et une jeune fille, Silva, 17 ans, disparaît....
  • Nevermore

    Domaine français À l'écoute du temps S’inspirant de La Promenade au phare de Virginia Woolf, Cécile Wajsbrot y trouve la matière d’un roman épuré et vertigineux. Si la création est au cœur de Nevermore, et ce récit ne manque pas de faire référence à diverses expressions artistiques, il y est aussi beaucoup question de l’art de traduire. La narratrice se propose de transposer en français la deuxième partie de La Promenade au phare, intitulée par Virginia Woolf, Le Temps passe. Elle se rend à Dresde en vue de se consacrer à ce travail. Nous la suivons à la découverte de ces quelque vingt pages...
Chronique
En grande surface
par Pierre Mondot

Avec nos meilleurs vieux

La voyageuse de nuit. Jadis à l’Université, un professeur de littérature française nous présentait cette métaphore comme un sommet de l’art rhétorique. Mais une élocution paresseuse, proche du grognement, doublée d’un phrasé elliptique, brouillait ensuite ses explications. On croyait jusqu’ici qu’avec cette image Chateaubriand cherchait à signifier l’imperceptible altération des chairs, l’affaissement tectonique des organes au-delà de l’âge mûr. Ou encore l’accablement chronique des matins, l’éveil au fond d’un puits dont la margelle paraît toujours plus haute. Contresens. Aux deux tiers...
Le Matricule des Anges n°219
Nicoleta Esinencu

un auteur

Nicoleta Esinencu

Chronique
Traduction

Clément Bondu

Journal, premiers cahiers 1954-1960, d’Alejandra Pizarnik Portrait de l’artiste en jeune femme, Pizarnik a 18 ans quand elle commence à écrire le premier cahier de ce qui deviendra son Journal, sans qu’il soit possible de lui prêter au départ une quelconque velléité éditoriale (cela viendra assez vite). Au début, donc, tout a plutôt un air de défouloir. Cracher la rage, la souffrance qui est là comme depuis l’origine. Et puis, jouer à écrire, à penser, à construire sa vie avec ça, ou son rôle, c’est sans doute la même chose. Sans oublier cet humour acerbe, noir et joyeux qui, quoi qu’on dise, a de clairs accents argentins. C’est qu’il y a...
Le Matricule des Anges n°221
  • Le Livre des nombres

    Domaine étranger Le sursaut de la mémoire Saga familiale, Le Livre des nombres de la Roumaine Florina Illis pose cette question : est-ce le courant de l’Histoire qui fait le bien et le mal ? Dans l’Ancien Testament, le « Livre des nombres » s’occupe de recenser les Israélites entre la sortie de l’esclavage égyptien et l’accession à la Terre promise. Ses récits, prophéties, lois et généalogies auraient, selon une tradition légendaire, été rédigés par Moïse en personne. Comme en écho à cette autorité biblique, la romancière roumaine Florina Ilis fomente une histoire de la Transylvanie, tenaillée entre Autriche-Hongrie, Roumanie et...
  • Au pollen

    Poésie D'une rage calme Comment la poésie fait-elle la guerre au langage, aux novlangues et aux phrases fausses ? Deux poètes, puissants, y répondent. J. H. Prynne et Karina Borovicz, deux auteurs magnifiquement découverts par des éditeurs indépendants, partagent depuis leur langue natale ce souci de la rendre étrangère à elle-même. C’est-à-dire d’en faire le lieu d’une violence et de la traduire. Viser le langage comme une mécanique de pointe, travailler à la loupe les mots comme une véritable matériologie, n’est pour eux deux que le revers d’une attention portée à ce qui, du fond des...
  • La Véritable Histoire d’Artaud le Mômo

    Histoire littéraire Artaud and co Depuis sa diffusion sur Arte en 1994, le documentaire de Gérard Mordillat et Jérôme Prieur était invisible : Le Temps qu’il fait en propose une version restaurée, assortie d’une retranscription des entretiens. Indispensable. En 1991, deux dingues de cinéma et de littérature décident d’adapter le journal du poète Jacques Prevel, En compagnie d’Antonin Artaud  : dès leur première rencontre en 1946 et jusqu’à la mort d’Artaud en 1948, Prevel y consigna scrupuleusement les journées passées avec celui qu’il vénérait et considérait comme son double, « un homme assez pur pour m’éprouver tout entier / Un homme assez fou et assez vide de sens pour me comprendre / un...
  • L' Évangile selon Marie - Trilogie

    Théâtre Liturgie libératrice Une nouvelle Bible, écrite au féminin, appelle à la disparition des mâles. Un plaidoyer percutant signé Nicoleta Esinencu. Nicoleta Esinencu est une écrivaine moldave dont le moins qu’on puisse dire est qu’elle ne manque pas de souffle. Sa trilogie commence par L’Évangile selon Marie, se poursuit avec L’Apocalypse selon Lilith et se termine par une petite pièce beaucoup plus courte, L’Arche de Noréa. Cet ensemble réécrit tout simplement la Bible, « le livre que l’homme a écrit pour lui-même / (…) / un livre dans lequel la femme était son esclave / (…) un livre...
Intemporels
par Didier Garcia

En milieu hostile

Le Russe Iouri Bouïda nous raconte l’histoire d’un train fantôme dans une gare de la Russie d’après-guerre. Un huis clos oppressant. Plantons rapidement le décor, comme nous le ferions pour une pièce de Beckett : deux baraques pleines de courants d’air, un pont rouillé, dont « l’ossature métallique disgracieuse » surplombe une rivière souvent en crue, et tout autour de la boue. Sans oublier, gardant l’entrée d’un entrepôt, des « chiens féroces mangeurs d’homme », et des rails qui mènent Dieu sait où. Bienvenue à la station Neuf, une gare située quelque part dans une Russie inhospitalière, où tente de vivre une poignée d’hommes et de femmes qui n’aspirent qu’à quitter les lieux et le sinistre quotidien qui est le leur....
Le Matricule des Anges n°205