La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Malek Alloula

Ouvrages chroniqués

L' Ecriveur
de Malek Alloula
2019
Fils d’un gendarme et d’une mère analphabète, Malek Alloula (1937-2015) aura au cours de sa vie suivi le fil d’une magie perpétuelle, celle du langage écrit. Né à Oran et mort accidentellement à Berlin, ce Parisien d’adoption, membre du merveilleux peuple des « analphabètes majuscules » raconte dans un récit posthume, L’Écriveur, ce qu’a été son expérience d’enfant, et de fils en particulier : son père, gendarme à la retraite, le plaça derrière un bureau et une machine à écrire pour qu’il fasse l’écrivain public. Son univers fut celui du marché où il vendait des mots et des phrases : « De...
Éric Dussert
juillet 2019
Le Matricule des Anges n°205
L' Accès au corps
de Malek Alloula
2005
D’humidités et nodosités végétales en aquosités et autres essences organiques, ce quatrième recueil de poésie de Malek Alloula (né à Oran, en Algérie, installé à Paris depuis 1967), lourd de mémoire, cependant, respire. La mécanique qu’on y évoque serait un sujet pourtant usé, mais ici elle revit dans le récit de sa perdition même, laquelle se sublimera à la toute fin en libération, dans une écriture précise, serrée, déconcertante. Nous sommes devant l’histoire de vies humaines vue de l’intérieur du corps, avec ce qu’elle comporte de solidités et de fragilités, de mutilations et de...
Hélène Pelletier
juillet 2005
Le Matricule des Anges n°65