La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur René Allendy

A propos

Les yeux d'Allendy Pionnier négligé de la psychanalyse française, René Allendy était un acteur de la vie intellectuelle passionné par l’ésotérisme et le cinéma. Il fut le premier analyste d’Artaud et d’Anaïs Nin qui a laissé de lui un portrait cinglant. L’histoire de la psychanalyse est un guêpier. Des chicanes intestines aux querelles d’interprétation, les écoles se font la guerre et broient au passage le souvenir de certains. Celui de René Allendy par exemple, qui fut pourtant une personnalité, un authentique promoteur de l’homéopathie et de la psychanalyse. Cette qualité de pionnier n’a certes pas contribué à sa notoriété posthume puisqu’on le considère généralement comme un précurseur intéressant mais un technicien accessoire. Ite missa est. Si Elisabeth Roudinesco estime peu son rôle dans l’histoire de la psychanalyse en France...
juillet 2000
Le Matricule des Anges n°31