La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Roberto Arlt

Ouvrages chroniqués

Un crime presque parfait : Sept contes policiers suivis de Ce n’est pas ma faute
de Roberto Arlt
2018
Cette collection de courts textes policiers est l’occasion de découvrir en français une facette moins connue de Roberto Arlt ; l’occasion également de retrouver son écriture libre et pleine de gouaille. Le lecteur français commence à bien connaître Roberto Arlt, l’autre grand écrivain argentin, sorte de pendant d’un Borges dont il se situait esthétiquement aux antipodes tout en lui servant de complément idéal. Les rééditions de ses grands romans (Les Sept fous, Les Lance-flammes) y auront contribué, ainsi que les traductions tardives de ses impeccables eaux-fortes, chroniques journalistiques aussi libres et inventives qu’ironiques et pointues. Il manquait encore au tableau les courtes nouvelles policières qu’il écrivit à la fin des années 30 pour divers journaux et revues populaires...
Guillaume Contré
mai 2018
Le Matricule des Anges n°193
Dernières nouvelles de Buenos Aires
de Roberto Arlt
2016
Si l’œuvre romanesque de Roberto Arlt est maintenant bien connue du public français, ses écrits journalistiques ne le sont pas encore assez. Après Les Eaux-fortes de Buenos Aires, publié en 2010, les éditions Asphalte sortent un deuxième recueil des articles de l’écrivain portègne. Écrits en 1937 et 1942 pour El Mundo (« Le paysage dans les nuages » est paru le lendemain de sa mort, survenue le 26 juillet), ces textes montrent tout le talent de chroniqueur de l’auteur des Sept fous. Comme dans ses romans, il y développe une poétique populaire, tout en métaphores et en argot. Lorsqu’il...
Eric Bonnargent
mars 2016
Le Matricule des Anges n°171
Le Petit bossu
de Roberto Arlt
1998
J’aurais aimé t’offrir un roman aimable comme un nuage rosé« , explique Roberto Arlt à son épouse, mais, poursuit-il en exergue de ce recueil, »les êtres humains ressemblent davantage à des monstres qui pataugent dans les ténèbres qu’aux anges lumineux des histoires anciennes« . Les cinq nouvelles de l’écrivain argentin, né en 1900 et mort en 1942, présentées ici dégagent effectivement une forte odeur fétide. La perversité de la nature humaine accomplit sa besogne avec une délétère jouissance. Ainsi, dans Le Petit Bossu, un jeune galant éprouve le cœur de sa promise en l’obligeant à...
Philippe Savary
septembre 1998
Le Matricule des Anges n°24