La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Abdulrazak Gurnah

Ouvrages chroniqués

Adieu Zanzibar
de Abdulrazak Gurnah
2009
Tout est éparpillé, dispersé aux quatre coins du monde. Personne ne peut retrouver personne. « Ainsi parle Rashid, le narrateur de cette histoire plurielle. Nombreux en effet sont les personnages qu’il évoque : Martin, le voyageur perdu dans l’Empire colonial britannique d’Afrique noire, et Rehana l’indigène, à la fin du XIXe siècle. Puis le deuxième couple interdit, Jamila et Amin, dans les années 60. Enfin, un » je « exilé en Angleterre, Rashid lui-même, frère d’Amin, qui tente de faire le lien entre ces trajectoires brisées. Il dévoile, en creux, sa propre histoire. Autant de...
Chloé Brendlé
septembre 2009
Le Matricule des Anges n°106
Près de la mer
de Abdulrazak Gurnah
2006
Dans ce roman à l’écriture lente et grave, A. Gurnah croise les voix de deux narrateurs venus de l’océan Indien. Une réflexion sur l’âpre condition de réfugié. Le roman s’ouvre sur une narration à la première personne du singulier. Un homme, venu d’un pays lointain qui n’est pas immédiatement nommé il est originaire en fait de l’île de Zanzibar a échoué dans un centre de réfugiés anglais, en tant que demandeur d’asile. Il y côtoie d’autres individus issus comme lui, pour la plupart, d’anciennes colonies, et tous sont en attente d’un futur hautement aléatoire dans cette Angleterre verte et humide. Dès les premières pages, Rajab Shaaban c’est sous ce nom qu’il s’est fait connaître au centre évoque longuement sa terre natale, imprégnée par...
Delphine Descaves
novembre 2006
Le Matricule des Anges n°78