La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Amélie Nothomb

Ouvrages chroniqués

Hygiène de l’Assassin
de Amélie Nothomb
1992
Il suffisait de m’avoir comme fils pour se voir bloquer les fonctions reproductives. J’étais le contraceptif idéal « . Le bonhomme du roman de Jean Cagnard pratique l’autodérision à merveille. A 36 ans, il n’a plus qu’une obsession : le méridien de Greenwich. Il est né à 18 km de la ligne imaginaire, dans une famille » occupée à fabriquer du bonheur « . A 18 ans, il » déménage de son enfance « , en compagnie de l’estafette de son pater. C’est sa coquille, son habitacle rouillé, rafistolé au cours des ans. Il se trimballe avec elle de trottoirs en chantiers, de plages en terrains vagues....
Ulysse Gaillard
novembre 1992
Le Matricule des Anges n°1
Hygiène de l’Assassin
de Amélie Nothomb
1992
En publiant le premier roman d’une jeune fille de 25 ans, les éditions Albin Michel ont peut-être accouché d’une véritable romancière. Le moins que l’on puisse dire d’Amélie Nothomb c’est qu’elle s’y connaît en dialogues. D’ailleurs, l’Hygiène de l’Assassin en est exclusivement constitué. D’un côté, un vieil écrivain cynique et cruel, Prétextat Tach, prix Nobel de littérature, de l’autre, quatre journalistes qui vont se relayer, un à un, pour extirper les dernières paroles de cet homme condamné par le cancer. Misanthrope, admirateur de Céline, Prétextat Tach n’aime rien moins...
Ulysse Gaillard
novembre 1992
Le Matricule des Anges n°1