La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Anne-Marie Beeckman

Ouvrages chroniqués

Les Heures
de Anne-Marie Beeckman
2021
Bergère des rêves que le regard poursuit derrière les apparences, Anne-Marie Beeckman ramène l’esprit à l’aube des choses et rend le monde à ses racines sensibles. Dans Les Boîtes trembleuses, Les Peintures, ou L’Amante érectile elle donnait déjà corps à la dimension non-visible des choses, prouvait, à sa façon, que l’imaginaire n’est que du réel éclairé d’autre façon que l’habituelle. Aujourd’hui, en nous plongeant en des temps moyenâgeux peuplés de contes et de désirs, c’est son livre d’heures qu’elle nous propose. Un livre où – sous le regard de la grande ourse, qui a « les pouvoirs du...
Richard Blin
avril 2022
Le Matricule des Anges n°232
L' Amante érectile
de Anne-Marie Beeckman
2017
À l’origine du dernier livre d’Anne-Marie Beeckman, des dessins de Diane de Bournazel. Au nombre de six, reproduits en pleine page d’un livre grand format, ils donnent à voir, se détachant sur des fonds aux teintes sombres d’argile, des silhouettes d’animaux et d’êtres dont la gestuelle ou les postures semblent relever d’une forme de pensée magico-religieuse autant que d’une esthétique évoquant l’art pariétal. Placés sous les auspices d’un dicton disant que « sous la peau de l’homme plusieurs bêtes ont ombre », les poèmes que ces dessins ont inspirés à Anne-Marie Beeckman, retrouvent...
Richard Blin
février 2018
Le Matricule des Anges n°190