La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Antoine Compagnon

Ouvrages chroniqués

Les Chiffonniers de Paris
de Antoine Compagnon
2017
Peaux de lapins ! » criait-on sur le boulevard en haut du jardin du modeste auteur de ces lignes, dans les années 60. C’était un de ces chiffonniers et récupérateurs de bric et de broc qu’Antoine Compagnon rassemble en son étonnant, terrible parfois, Les Chiffonniers de Paris. Il reproduit une gravure de 1820, par Carle Vernet, montrant « le marchand de peaux de lapins », l’un de ces gueux payés au poids, du papier sale à la toile de fil, qu’ils soient voleurs, « philosophes du ruisseau » ou indicateurs de police. L’essai est d’un historien, d’un sociologue. Il est le portrait d’une...
Thierry Guinhut
novembre 2017
Le Matricule des Anges n°188
Les Anti-modernes de Joseph de Maistre à Roland Barthes
de Antoine Compagnon
2005
De Chateaubriand à Barthes, Antoine Compagnon reconstitue ici une famille de pensée, une ligne de front, celle des « réactionnaires de charme » (Gracq). La thèse est paradoxale mais passionnante : depuis la Révolution, les véritables « modernes » seraient en fait ceux qui n’acceptent pas le mouvement qui guide leur époque, ceux qui renâclent, regimbent et puisent leur énergie dans ce refus. Antoine Compagnon, disciple de Barthes, spécialiste de Proust comme de Baudelaire, possède les armes nécessaires à cette démonstration intellectuelle, à cette reconstitution de près de deux cents ans d’une certaine tradition française, dont certains acteurs furent malmenés, d’autres oubliés. Peut-être faudrait-il recommander au lecteur un parcours...
Thierry Cecille
mai 2005
Le Matricule des Anges n°63