La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Antoine Wauters

Ouvrages chroniqués

Le Musée des contradictions
de Antoine Wauters
2022
Entre poésie et politique, Antopine Wauters écrit à l’oblique des histoires d’aujourd’hui. Avec des mots de tous les jours mais un phrasé électrique. Vivifiant. S’aimer, bouger, pleurer, être libre, tout ça a fichu le camp depuis qu’ils ont fermé le monde, puis qu’ils ont jeté la clé. » L’espoir s’est fait la malle. Reste, le déclin, la décadence. À moins que n’adviennent le sursaut, le désir de mots, le besoin d’histoires, et le paradis au loin, pas si loin peut-être. Dans Le Musée des contradictions, Antoine Wauters pose bout à bout des tranches de vies et ne fait que mettre en branle une symphonie des temps présents. Il vise en plein dans le mille, épluche nos destinées, chacun pourra se reconnaître ou presque dans ce réel qu’il scrute à...
Martine Laval
mars 2022
Le Matricule des Anges n°231
Mahmoud ou la montée des eaux
de Antoine Wauters
2021
Le récit imaginé par Antoine Wauters met en scène Mahmoud, vieil homme endeuillé par la perte de son foyer. L’homme est au bord du gouffre et le voici seul désormais sur sa barque au milieu d’un lac artificiel, résultant d’un barrage bâti sous l’ère de Hafez El Assad. Ce projet titanesque entrepris à des fins d’irrigation sera finalement abandonné. La construction du barrage aura cependant occasionné l’engloutissement du village où Mahmoud a vécu. Et ce sont ses habitants, voisins et amis, et les rues, les places et la maison où ses enfants ont grandi, qu’il évoque, lorsqu’il les désigne...
Emmanuelle Rodrigues
septembre 2021
Le Matricule des Anges n°226
Pense aux pierres sous tes pas
de Antoine Wauters
2018
Avec deux nouveaux romans, Antoine Wauters poursuit son exploration poétique et résolument personnelle des territoires de l’imaginaire. À son terme, le voyage dans l’univers d’Antoine Wauters suppose un temps de latence, comparable à la descente après une orgie de psychotropes, pendant lequel on recompte ses organes, histoire de vérifier qu’on n’a rien perdu en route. L’atterrissage laisse un peu pantelant, tout à la fois heureux de rentrer chez soi et encore absorbé par là-bas, déjà impatient de repartir. Après y avoir passé un certain temps en compagnie de monceaux de cadavres en décomposition, de dictateurs frappadingues ultracapitalistes, d’une guérisseuse complètement allumée et de cannibales s’accouplant sur les...
Camille Decisier
septembre 2018
Le Matricule des Anges n°196
Moi, Marthe et les autres
de Antoine Wauters
2018
Avec deux nouveaux romans, Antoine Wauters poursuit son exploration poétique et résolument personnelle des territoires de l’imaginaire. À son terme, le voyage dans l’univers d’Antoine Wauters suppose un temps de latence, comparable à la descente après une orgie de psychotropes, pendant lequel on recompte ses organes, histoire de vérifier qu’on n’a rien perdu en route. L’atterrissage laisse un peu pantelant, tout à la fois heureux de rentrer chez soi et encore absorbé par là-bas, déjà impatient de repartir. Après y avoir passé un certain temps en compagnie de monceaux de cadavres en décomposition, de dictateurs frappadingues ultracapitalistes, d’une guérisseuse complètement allumée et de cannibales s’accouplant sur les...
Camille Decisier
septembre 2018
Le Matricule des Anges n°196