La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Atiq Rahimi

Ouvrages chroniqués

Syngué sabour : Pierre de patience
de Atiq Rahimi
2008
En Afghanistan, à l’intérieur d’une maison que la guerre a vidée, au sein d’une ville proche mais silencieuse, seulement zébrée par les déflagrations des bombardements, une femme veille son mari taliban. Désormais grabataire, il n’est plus qu’un cadavre à peine vivant, un « corps vide » où « sous la peau diaphane, ses veines comme des vers essoufflés s’entrelacent avec les os saillants de la carcasse ». Chaque jour, le même rituel des soins corporels - toilette et vérification de la poche de perfusion, introduction du tube qui lui permet de s’alimenter - ramène l’épouse à l’homme, dans la...
Delphine Descaves
septembre 2008
Le Matricule des Anges n°96
Terres et cendres
de Atiq Rahimi
Au bord d’une route poussiéreuse et déserte un vieil homme espère l’arrivée d’une voiture qui l’amènera jusqu’à la mine où travaille son fils. Avec lui, son petit-fils Yassin est tout ce qui lui reste au monde après le bombardement de son village par les troupes soviétiques. Et son fils, là-bas à la mine, à qui il doit dire ce qui est arrivé. Écrit à coup d’accélérations et d’arrêts brusques comme dans une course à bout de souffle, ce court roman est tout entier tendu vers l’angoisse d’une parole qui fera basculer le monde. Il se lit d’une traite. On en sort sonné, surpris de la...
Maïa Bouteillet
juillet 2000
Le Matricule des Anges n°31