La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Auguste Boncors

A propos

Profession : sauveur du verbe Le « Sauveur du lyrisme français », Auguste Boncors, naquit en Bretagne. L’emphase hyperbolique du rentier vira au tragique par la faute des dieux. Épinglé naguère dans la belle Anthologie de la poésie naturelle de Camille Bryen et Alain Gheerbrant (K éditeur, 1949) où figurent à ses côtés Jean-Pierre Brisset et Gaston Chaissac, Auguste Boncours reste un inconnu. Si Jean-Paul Goujon et Dominique Poncet lui consacrent ici une intervention d’un récent colloque consacré aux fous littéraires (Du Lérot, 2004) et là un réquisitoire justement emballé dans La Main de singe (N°2), ce Boncors fut à la fois une comète discrète qui montait haut et un rameur lent confiant en sa barque. Avait-il raison ? André Blavier d’abord lui consacra une...
novembre 2004
Le Matricule des Anges n°58