La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Aurelio Picca

Ouvrage chroniqué

L' Arsenal de Rome détruite
de Aurelio Picca
2021
Aurelio Picca se souvient de la cité éternelle : sa plèbe, ses nuits, ses amours, ses dieux du crime, du foot et de la boxe. Aurelio Picca, auteur culte en Italie, est ici traduit en français pour la première fois. Sur la couverture on le voit, nonchalamment allongé nu, qui braque un pistolet de dame en direction du lecteur. Front haut, sourcils broussailleux, moquette de poitrail, créole à l’oreille et bagouses : un Michel Piccoli décadent, qui ne déparerait pas dans un remake du Satyricon dans la Rome des années 1970. Deux autres titres de Picca confirment sa nostalgie de ces années-là : Le plus grand criminel de Rome a été mon ami, et L’Italie est morte, je suis l’Italie. C’est dans cette veine que s’inscrit...
Jérôme Delclos
avril 2021
Le Matricule des Anges n°222