La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Bessora

Ouvrages chroniqués

Les Taches d’encre
de Bessora
2000
22h 20. Bianca fait pipi mais n’arrive pas à faire caca. 22h 27. Toujours pas, malgré un suppositoire à la glycérine. 22 h 28. Bianca tire la chasse. Ce n’est pas grave, pense-t-elle, je prendrai une dragée Fuca, et je ferai caca demain matin.« Contrairement aux apparences, ces propos captivants ne sont pas extraits de Oui-oui et la cuvette magique mais du deuxième ouvrage de Bessora. Au fil de cette acmé de crétinerie, l’auteur tisse laborieusement ce qui lui semble être une subversive et cocasse critique sociale. Calquant si scolairement ses multiples trames narratives sur les poncifs...
Nathalie Dalain
septembre 2000
Le Matricule des Anges n°32
53 cm
de Bessora
1999
53 cm est, outre la mesure du tour de postérieur de l’héroïne, le premier roman d’une trentenaire belge d’origine suisse et gabonaise. Soit, les tribulations, pour une part vécues, d’une jeune mère immigrée en France, figure décalée d’huron moderne. Ses aventures dressent un tableau acide bien qu’enjoué de l’accueil inhospitalier que peut réserver une grande ville française -fût-elle de lumière- à ces immigrants. Un tableau de mœurs fin de siècle, endiablé, ou l’impertinence se mêle heureusement au plus pertinent, tenant d’un Ubu de carto(o)n. « Ancien combattant », tube du chanteur Zao,...
Pierre Hild
janvier 2000
Le Matricule des Anges n°29