La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur C. Tarkos

Ouvrages chroniqués

Ma langue
de C. Tarkos
2000
Dans Ma Langue, Christophe Tarkos se jette dans ses phrases, se donne à ce qui vient, de bouleversant. Avec amour. Dans le paysage un peu convenu de la poésie contemporaine, l’écriture de Christophe Tarkos ne cesse pas de faire irruption. Quelque chose là s’impose de radical, d’extrême, mais sans raideur. Une poussée se fait dans les phrases, un élan se donne, avec générosité, dans une prodigalité qui vient donner au mot « brut » tout son sens. Quelque chose se passe, de plus intense, de plus risqué, qui par la puissance qui s’y joue, dans l’engagement d’un sujet, d’une singularité, franchit le mur du son de la littérature, du livre de poésie, pour nous faire basculer dans une manière d’extase de la...
Xavier Person
septembre 2000
Le Matricule des Anges n°32
L' Argent
de C. Tarkos
1999
L’argent, dit-on, n’a pas d’odeur, mais ce n’est pas ce que dit Christophe Tarkos qui de l’argent affirme la « valeur sublime », enveloppante, toute puissante. L’Argent cependant n’est pas un texte d’économie politique. L’Argent ne fait que répéter ce que l’on sait déjà, mais dans la variation du même déforme son propos, tord sa phrase, dans l’insistance de ses multiples variations ne signifie plus rien qu’un envoûtement, celui où l’argent nous tient prisonnier. Cette poésie en effet, litanique à sa manière, ne propose pas moins qu’un fonctionnement singulier de la langue, un mouvement...
Xavier Person
août 1999
Le Matricule des Anges n°27
Oui
de C. Tarkos
Avec une énergie étonnante, les textes de Christophe Tarkos dans Oui jouent une sarabande endiablée où la phrase perd ses lambeaux de sens. Disons-le tout de suite : malgré un très beau travail éditorial, la lecture du cinquième livre (poétique ?) de Christophe Tarkos est éprouvante. D’abord parce qu’elle nécessite du souffle. Sur le mode du ressassement en spirale les textes de Tarkos sont comme une armée de chiens occupés à se mordre chacun leur propre queue. À le lire, on a la tête qui tourne et l’on est pris, qu’on le veuille ou non, dans une frénésie du rythme ponctué ici ou là, comme par des coups de gong, de mots ou de lettres imprimés dans un corps imposant tels des enseignes publicitaires qui nous sauteraient à la...
Thierry Guichard
juillet 1997
Le Matricule des Anges n°20