La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Carl-Henning Wijkmark

Ouvrages chroniqués

La Mort moderne
de Carl-Henning Wijkmark
2009
De « la parfaite intégration sociale de la mort » à la notion de dignité humaine, deux romans-essais sur l’agonie. Les éditions Cénomane ont l’excellente idée de publier simultanément deux livres sur la mort, parus à trente ans d’écart, du Suédois Carl-Henning Wijkmark, né en 1934. La Mort moderne (1978, première traduction en 1997) est le rapport d’un séminaire imaginaire intitulé « La phase terminale de l’être humain ». Organisé par le ministère des Affaires sociales et réunissant des médecins, des juristes, des « économistes de la santé », des politiciens et des penseurs, ce colloque en vase clos souhaite trouver une façon « responsable » de « planifier » la mort en Suède. L’austérité du style...
Pascal Jourdana
janvier 2010
Le Matricule des Anges n°109
La Nuit qui s’annonce
de Carl-Henning Wijkmark
2009
De « la parfaite intégration sociale de la mort » à la notion de dignité humaine, deux romans-essais sur l’agonie. Les éditions Cénomane ont l’excellente idée de publier simultanément deux livres sur la mort, parus à trente ans d’écart, du Suédois Carl-Henning Wijkmark, né en 1934. La Mort moderne (1978, première traduction en 1997) est le rapport d’un séminaire imaginaire intitulé « La phase terminale de l’être humain ». Organisé par le ministère des Affaires sociales et réunissant des médecins, des juristes, des « économistes de la santé », des politiciens et des penseurs, ce colloque en vase clos souhaite trouver une façon « responsable » de « planifier » la mort en Suède. L’austérité du style...
Pascal Jourdana
janvier 2010
Le Matricule des Anges n°109