La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Charles Reznikoff

Ouvrages chroniqués

Sur les rives de Manhattan
de Charles Reznikoff
2014
À cheval sur deux continents, le premier roman de Reznikoff tient à la fois de la saga familiale et du roman de formation. Il y a des livres qui, malgré eux, et à notre insu, nous propulsent dans d’autres livres. Des univers romanesques consanguins qui tissent entre eux comme un réseau d’échos, auquel le lecteur ne parvient pas toujours à se soustraire… Ainsi, en découvrant les premières pages de Sur les rives de Manhattan croyons-nous avoir débarqué dans La Maison de Matriona d’Alexandre Soljenitsyne, autrement dit dans une Russie authentiquement pauvre qui oppresse d’emblée (un propriétaire foncier promet trois roubles à un Juif s’il applique ses lèvres contre un tisonnier chauffé au rouge ; sa famille...
Didier Garcia
septembre 2015
Le Matricule des Anges n°166
Holocauste
de Charles Reznikoff
2007
C’est dans une clarté irascible du vocabulaire et de la syntaxe, sans jamais se laisser affecter par le martyre ni par l’abjection, que se déploie « Holocauste » de Charles Reznikoff. Le nom de l’objectivisme n’évoque pas nécessairement pour un lecteur français de choses précises, et pour cause. Les quatre poètes qui l’avaient fondé dans les années 30 aux États-Unis, George Oppen, Carl Rakosi, Louis Zukofsky et Reznikoff (mort en 1976 à 82 ans), avaient décidé de monter leur propre maison et de payer chacun les frais de publication de leurs livres, tout en s’accordant spontanément, précise ce dernier dans l’interview (déjà publiée dans Europe en juillet 1977) qui suit le texte, sur ce mot en tant que principe d’écriture poétique. Pas de volonté de faire école donc,...
Marta Krol
novembre 2007
Le Matricule des Anges n°88
Holocauste (fragments)
de Charles Reznikoff
Charles Reznikoff est un poète new-yorkais, né en 1984, fils d’immigrés russes, qui fit partie, avec Georges Oppen, Rakosi, Zukofsky, des poètes objectivistes. La façon dont ces poètes vont porter attention au réel, au quotidien, au fait, aux choses, jusque dans leur présence clinique, et chercher à les inscrire dans le poème, les conduira tous à définir une nouvelle forme, une nouvelle façon d’articuler la langue avec la volonté d’objectivation du réel. Reznikoff, reconnu en France grâce à la publication d’extraits du premier tome de son Testimony -The United States 1885-1890,...
Emmanuel Laugier
juin 1998
Le Matricule des Anges n°23