La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Cormac McCarthy

A propos

Vers nulle part Dans un roman d’une beauté austère et effrayante, Cormac McCarthy poursuit sa méditation sur le monde en train de se défaire. La question humaine y est portée à l’incandescence sous le feu de la parabole apocalyptique. Certains livres nous emmènent où on voudrait n’être jamais allé. Et pour cela ils nous sont infiniment précieux. Ce sont des livres qui nous forcent à regarder, sans rien désigner à notre regard que l’énigme et la question taraudante qu’elle suscite. On ne sort pas indemne, bien sûr, de ces lectures. Tout comme nous transforment certains voyages, certaines paroles, certaines rencontres, ou telle musique, telle œuvre qui nous aura fait entrevoir les contours d’une vérité douloureuse qu’on pressentait, tout en feignant de pouvoir encore l’ignorer. Ces livres, donc, comme des bornes sur le...
janvier 2008
Le Matricule des Anges n°89

Sang et poussière

Après les déclassés et les dépossédés, l’histoire sanglante de l’Amérique et le romantisme sombre des orphelins du mythe de l’Ouest, Cormac McCarthy s’interroge désormais sur le naufrage d’une société qui ne connaît plus la valeur de l’humain. De Cormac McCarthy on n’avait pas de nouvelles depuis sept ans. Depuis qu’en 1999 Des villes dans la plaine a clos le cycle romanesque intitulé « La trilogie des confins ». Située dans les années d’après-guerre, elle met en scène de jeunes garçons qui, à peine sortis de l’enfance, expriment un refus des valeurs modernes de l’Amérique industrielle. Rompant avec la terre natale et leur famille...
janvier 2007
Le Matricule des Anges n°79