La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Daniel Halévy

Ouvrages chroniqués

Correspondance 1899-1961
de Daniel Halévy , André Spire
2020
Haut-fonctionnaire, poète et militant, André Spire fut à la fois de la Poésie, du Sionisme et de la Sociale. Il a vécu quasi centenaire : né en 1868, il a disparu en 1966, le temps de traverser deux siècles. Soit trois civilisations ou presque. Autant de guerres – si l’on oublie les guerres « à bas bruit » pré-libératoires dans les colonies, et il aurait connu une paire de révolutions s’il avait pu attendre Mai et le centenaire de sa naissance… Ce personnage, c’est André Spire, poète, essayiste et militant trop peu lu dans ses œuvres. La seule évocation de son essai Plaisir poétique et plaisir musculaire (José Corti, 1949 ; 1966) devrait lui valoir quelque curiosité, comme le fait de savoir...
Éric Dussert
février 2021
Le Matricule des Anges n°220
Histoire de quatre ans, 1997-2001
de Daniel Halévy
Court roman d’anticipation présenté par Frédéric Rouvillois, l’Histoire de quatre ans est une chronique des années 1997-2001 imaginée en 1903 par Daniel Halévy (1872-1962). Loin des utopies souriantes, elle pronostique une évolution dont l’homme est une victime impuissante. Rappel des faits : en 1997, un scientifique découvre l’aliment universel et le moyen de le produire à volonté. Désormais le genre humain profite de la vie et prend de mauvaises habitudes (alcool, opium…). Une épidémie nettoie ce désordre hédoniste tout en préservant un clan de savants « sains » qui s’instituent régents...
Éric Dussert
janvier 1998
Le Matricule des Anges n°22