La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Dimitri Rouchon-Borie

Ouvrages chroniqués

Ritournelle
de Dimitri Rouchon-Borie
2021
Après le plébiscité Démon de la Colline aux loups, Dimitri Rouchon-Borie revient sur un fait divers sordide, comme on raconte un cauchemar. La récidive n’est jamais loin. C’est une chose, au moins, que les hommes de lettres ont en commun avec les repris de justice. Chroniqueur judiciaire dans le civil, Dimitri Rouchon-Borie connaît la chanson et c’est peut-être pour cela que, quelques mois à peine après Le Démon de la Colline aux Loups – dont on disait ici même tout le bien qu’on en pensait – il fait paraître aujourd’hui cette Ritournelle en parfait décalage avec son contenu. Sous ce titre aimablement musical, en effet, se cache une histoire sordide, l’un de ces faits divers terrifiants dont la réalité garde jalousement le...
Yann Fastier
mai 2021
Le Matricule des Anges n°223
Le Démon de la Colline aux Loups
de Dimitri Rouchon-Borie
2021
Dans un premier roman aussi violent que lumineux, Dimitri Rouchon-Borie forge une armure de mots à ceux qui n’en ont pas. La littérature française contemporaine a suffisamment de raisons de se faire détester pour ne pas, de temps en temps, s’offrir une exception. Talonnée, peut-être, par un passé prestigieux, elle peine à trouver le ton juste, entre une écriture blanche se faisant gloire de sa propre indigence et un lyrisme surjoué par la volonté forcenée de sonner littéraire. Dans les deux cas, la prétention l’emporte. Aussi redoutait-on, en ouvrant Le Démon de la Colline aux Loups, d’assister une fois de plus au cabotinage insensé d’un Auteur prêt à mettre son cœur, ses couilles et ses tripes sur la table...
Yann Fastier
janvier 2021
Le Matricule des Anges n°219