La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Erik Weissman

Ouvrages chroniqués

Autobiographie
de Erik Weissman
Le père de Tom Sawyer a chroniqué le passé légendaire des États-Unis avec éclat, tout en critiquant ses aspects libéraux, bigots et racistes. Son autobiographie en témoigne. Peu de romans finalement remontent les cours des rivières, égrenant souvenirs d’enfance, aventures fluviales, magnétisme de l’eau et rêveries. Henri Bosco et L’Enfant et la rivière (Gallimard), Denton Welsh et ses Soleils brillants de la jeunesse (Viviane Hamy) et bien sûr Mark Twain avec Les Aventures de Tom Sawyer (1876) et celles de Huckleberry Finn (1884). Ces deux somptueux ouvrages, catalogués un peu trop restrictivement en littérature jeunesse, cachent en fait une œuvre considérable et un écrivain hors pair aux émotions radieuses, polémiste, anti-esclavagiste qui trace un portrait...
Dominique Aussenac
juillet 2003
Le Matricule des Anges n°45
Autobiographie
de Erik Weissman
Les éditions La Déroute publient l’autobiographie de l’écrivain allemand Erik Weissman. A peine âgé de la trentaine, l’auteur de Sexy Holocaust Party raconte comment il a choqué l’Allemagne à travers livres et événements. Dès les premières pages de son autobiographie parue l’année dernière en Allemagne, l’écrivain Erik Weissman donne le ton : « J’ai compris très jeune que ma vie ne serait qu’une lutte incessante. Rien n’était de mon côté et je n’ai reçu aucun don sinon celui de souffrir. Les seuls souvenirs que j’ai de mon père tiennent en quelques images. Comme à la sortie de la seconde guerre mondiale, il refusait que le conflit soit fini tant que les grands responsables du monde entier ne le préviendraient pas personnellement, il poursuivit le combat, comme certains japonais sur leur île, en se faisant...
Marc Blanchet
septembre 1996
Le Matricule des Anges n°17