La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Giosuè Calaciura

Ouvrages chroniqués

Borgo Vecchio
de Giosuè Calaciura
2019
Borgo Vecchio, de Giosuè Calaciura Borgo Vecchio… J’étais en pleine traduction de Urbi et Orbi (paru en 2018 chez Notabilia) lorsque Giosuè Calaciura m’a fait parvenir ce nouveau texte. Urbi et Orbi c’était la logorrhée plurielle de prélats romains empêtrés entre la terre et le ciel, la simonie et la fascination de la sainteté ; et puis des phrases qui s’allongeaient comme les labyrinthes du Vatican et les doubles sens feutrés d’une diplomatie rodée aux mille contorsions du langage et du discours. Une langue-fleuve qui me donnait du fil à retordre, comme Malacarne, traduit quelques années plus tôt où se condensait en un...
octobre 2019
Le Matricule des Anges n°207
Urbi et Orbi (suivi de) Malacarne
de Giosuè Calaciura
2017
Avec deux textes à charge, le journaliste et écrivain Giosuè Calaciura s’attaque à l’Italie dans ce qu’elle a de plus ancestral et sacré. La mafia. Le Vatican. C’est peu dire que Giosuè Calaciura s’empare de sujets brûlants, voire bouillants. La première face de ce double roman décrit l’entourage peu recommandable d’un « pape ankylosé que les médecins avaient réglé sur le geste simple de la bénédiction urbi et orbi », tandis que la seconde se déporte du côté des Malacarne, petits gangsters mafieux du sud du pays. Choquants, violents, impitoyables, ces deux récits résonnent aujourd’hui avec une force scandaleuse. Paru en 2006 en Italie, Ubi et Orbi suit donc l’itinéraire tortueux de jeunes ecclésiastiques au sein de la...
Camille Cloarec
novembre 2017
Le Matricule des Anges n°188