La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Giuseppe Conte

A propos

Socle mythique Poète originaire de la Ligurie, Giuseppe Conte a su retrouver dans une redécouverte personnelle des mythes la source d’une inspiration mêlée aux eaux de sa propre vie. De passage à Bordeaux, Giuseppe Conte est un homme qui prend soin de son interlocuteur tout en précisant, après une présence à un Salon du livre consacré à l’Italie, qu’il ne faut pas attendre de propos politiques de sa part, qu’il est plutôt un anarchiste. Une manière délicate de ne pas se faire le porte-parole d’un pays au régime « démocratique totalitaire », comme l’a désigné Erri de Luca. La preuve aussi que les préoccupations de Conte sont d’abord de vivre un vrai dialogue sur la poésie et l’art, avec tout ce qui peut passer d’humain le temps d’une rencontre. Né dans la région de la...
septembre 2002
Le Matricule des Anges n°40

Ouvrages chroniqués

La Femme adultère
de Giuseppe Conte
2009
Le récit s’ouvre sur une « plage proche de Rome, en l’an 64 de l’ère chrétienne », alors que Rome est en flammes et que Néron accuse les Chrétiens d’en être les auteurs. Là, un vieil homme mélancolique - il s’agit en fait de Sénèque - reconnaît une de ses esclaves. Quoique marquée par l’âge, elle est encore belle ; à la demande de son maître, elle lui raconte sa vie. Le procédé narratif du récit rétrospectif est simple, Giuseppe Conte ne cherche pas l’audace ou l’originalité. Mais il sait à merveille raconter, et dès les premières pages nous suivons le destin de cette jeune beauté juive...
Delphine Descaves
février 2009
Le Matricule des Anges n°100
Le Troisième officier
de Giuseppe Conte
2007
Le poète italien Giuseppe Conte redonne du lustre au roman d’aventure avec une odyssée maritime et politique autour de la traite négrière. De structure traditionnelle (un prologue, trois parties et un épilogue), Le Troisième Officier est d’abord un roman d’aventure, à lire comme tel. Le narrateur, un Morbihannais du nom de Yann Kerguennec, entame le récit de sa vie en 1848, au moment où une révolte secoue à nouveau la France, et retourne plusieurs décennies en arrière, en 1789. Agé alors d’à peine 15 ans, il s’était embarqué à Nantes sur un grand navire, Le Sainte-Anne, qui allait voguer vers les côtes africaines. En bon conteur, le romancier a installé sur cet immense édifice mobile une galerie de marins typés, sans oublier...
Delphine Descaves
mai 2007
Le Matricule des Anges n°83