La lettre de diffusion

Votre panier

Le panier est vide.

Nous contacter

Le Matricule des Anges
BP 20225, 34004 Montpellier cedex 1
tel 04 67 92 29 33 / fax 09 55 23 29 39
lmda@lmda.net

Connectez-vous avec les anges

Vous n'êtes actuellement pas identifié. Pour pouvoir commander un numéro, un abonnement ou bien profiter, en tant qu'abonné, des archives en ligne, vous devez vous connecter avec votre compte.

Retrouver un compte

Vous avez un compte mais vous ne souvenez plus du mot de passe ? Vous êtes abonné-e mais vous vous connectez pour la première fois ? Vous avez déjà créé un compte, peut-être, vous ne savez plus trop ?

Créer un nouveau compte

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Informations personnelles

Pas encore de compte?
Soyez un ange, abonnez-vous!

Vous ne savez pas comment vous connecter?

auteur Howard Barker

Ouvrages chroniqués

Ces tristes lieux, pourquoi faut-il que tu y entres ? : Pitié, redondance et considération tragique Illustration(s) de Eduardo Houth
de Howard Barker
2009
Deux textes rendent grâce à l’infracassable noyau de son théâtre et en célèbrent, à mots discontinus, le tragique. Les spectateurs ayant assisté aux représentations de Gertrude, Tableau d’une exécution, Les Européens ou Le cas Blanche-neige, au Théâtre de l’Odéon auront peut-être pu apercevoir parmi la foule un homme à l’élégance trop stricte pour ne pas être grinçante : Edward Barker en personne, venu assister à la représentation de ses pièces au théâtre qui l’a sans doute le plus mis à l’honneur cette saison avec pas moins de quatre pièces en quatre mois. C’est ce même théâtre de l’Odéon qui collabore avec les éditions Actes Sud à la réalisation d’un opuscule « associant (pour la première fois)...
Etienne Leterrier
avril 2009
Le Matricule des Anges n°102
La Mort, l’unique et l’art du théâtre
de Howard Barker
2009
Deux textes rendent grâce à l’infracassable noyau de son théâtre et en célèbrent, à mots discontinus, le tragique. Les spectateurs ayant assisté aux représentations de Gertrude, Tableau d’une exécution, Les Européens ou Le cas Blanche-neige, au Théâtre de l’Odéon auront peut-être pu apercevoir parmi la foule un homme à l’élégance trop stricte pour ne pas être grinçante : Edward Barker en personne, venu assister à la représentation de ses pièces au théâtre qui l’a sans doute le plus mis à l’honneur cette saison avec pas moins de quatre pièces en quatre mois. C’est ce même théâtre de l’Odéon qui collabore avec les éditions Actes Sud à la réalisation d’un opuscule « associant (pour la première fois)...
Etienne Leterrier
avril 2009
Le Matricule des Anges n°102